Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Thévenoud reconnaît qu'invoquer une "phobie administrative" était "une bêtise"

Reuters19/04/2017 à 17:46
    PARIS, 19 avril (Reuters) - L'éphémère secrétaire d'Etat au 
Commerce extérieur en 2014, Thomas Thévenoud, a reconnu jeudi 
devant le tribunal correctionnel de Paris qu'invoquer une 
"phobie administrative" pour justifier ses problèmes avec le 
fisc était une "bêtise". 
    Le député socialiste et son épouse Sandra ont comparu pour 
ne pas avoir déclaré leurs revenus en 2012 ou l'avoir fait hors 
délais prescrits pour les années 2009 à 2013. 
    Celui qui était considéré comme une étoile montante du Parti 
socialiste et du gouvernement avait notamment invoqué une 
"phobie administrative" pour expliquer ces manquements. 
    L'affaire tombait d'autant plus mal pour le chef de l'Etat, 
François Hollande, qu'elle suivait de peu le scandale du compte 
à l'étranger du ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, champion 
affiché de la lutte contre la fraude fiscale, contraint, lui 
aussi, à la démission, le 19 mars 2013.  
    Invoquer une "phobie administrative (...) a fait rire la 
France entière, c'est une bêtise, c'était s'abriter derrière une 
maladie et se chercher des excuses", a dit Thomas Thévenoud à la 
barre. "Je me dis 'pourquoi j'ai dit ça, d'où me vient cette 
expression ?' "Je n'en sais rien au moment où je le dis." 
    "Je cherche toujours l'explication de ce dysfonctionnement, 
je m'interroge encore", a-t-il ajouté en précisant qu'il prenait 
des cours de droit pour passer le concours du barreau et qu'il 
ne serait pas candidat aux prochaines législatives.  
    L'administration fiscale a recouvré entre 2013 et 2014 
l'intégralité des impôt dus, majorés des pénalités de retard 
correspondantes, ce que l'avocat du couple, Me Martin Reynaud, a 
fait valoir pour estimer qu'ils n'avaient rien à faire devant un 
tribunal correctionnel. 
    "La situation fiscale de M. et Mme Thévenoud est totalement 
réglée depuis le 1er septembre 2014", a-t-il déclaré dans un 
communiqué. "Ils ont déjà été sanctionnés par l'administration 
fiscale, bien avant que des poursuites correctionnelles ne 
soient envisagées." 
    Il a déposé une question prioritaire de constitutionnalité 
(QPC) contestant le fait que ses clients soient poursuivis 
pénalement après avoir été sanctionnés fiscalement, une démarche 
qui a été rejetée par le président du tribunal. 
    L'avocate de l'administration fiscale, Geneviève 
Caralp-Delion, et la représentante du ministère public, 
Alexandra Vaillant, avaient contesté le sérieux de cette QPC. 
    La juger recevable "reviendrait à dire, 'MM. les fraudeurs 
ne vous embêtez plus à aller dans des paradis fiscaux ou à 
imaginer des montages financiers compliqués'", a notamment dit 
Alexandra Vaillant.      
     
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.