1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Theresa May affirme être en place "pour le long terme"
Reuters02/10/2018 à 10:03

    BIRMINGHAM, Angleterre, 2 octobre (Reuters) - La Première
ministre britannique Theresa May a annoncé mardi matin qu'elle
envisageait de rester à la tête du gouvernement "pour le long
terme".
    "Je l'ai dit, je suis là pour le long terme, pas seulement
pour l'accord sur le Brexit, mais aussi pour un programme
intérieur", a-t-elle déclaré au micro de la BBC depuis le
congrès annuel de son Parti conservateur, à Birmingham.
    "Mon message pour ce congrès, c'est de nous rassembler et de
faire en sorte que nous obtenions le meilleur accord pour la
Grande-Bretagne", a-t-elle poursuivi.
    La troisième journée de la grand messe annuelle des Tories
sera dominée ce mardi par le discours de Boris Johnson,
ex-ministre des Affaires étrangères de May qui a démissionné
avec fracas début juillet en dénonçant son Livre blanc sur le
Brexit, le "plan de Chequers".
    Dans des extraits distribués à la presse du discours qu'il
s'apprête à prononcer, Johnson appelle les conservateurs à
renouer avec leurs valeurs traditionnelles.
    A six mois de la sortie programmée du Royaume-Uni de l'Union
européenne, le 29 mars à 23h00 GMT, l'ancien maire de Londres, à
qui l'on prête l'intention de prendre la place de la Première
ministre, s'est fait le porte-voix le plus audible des
conservateurs eurosceptiques.
    Selon un article du tabloïd The Sun, il aurait déjà élaboré
une plateforme avec plusieurs hautes personnalités du parti,
l'un de ses souhaits étant de repousser le Brexit d'au moins six
mois le temps de relancer les négociations avec Bruxelles.
 
    Interrogée sur les propositions avancées la semaine dernière
par Johnson pour négocier un accord de divorce avec l'Union
européenne, May a déclaré mardi matin que son propre plan de
Chequers était celui à même de concrétiser le vote exprimé par
les électeurs britanniques lors du référendum du 23 juin 2016.
    Elle a par ailleurs ajouté qu'elle allait soumettre de
nouvelles propositions aux Européens sur la question cruciale de
la frontière entre la république d'Irlande et la province
britannique d'Irlande du Nord.

 (Kate Holton et Michael Holden
Nicolas Delame et Henri-Pierre André pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

54.52 +4.44%
13.826 -0.43%
36.505 +3.71%
14.55 +7.62%
CGG
0.9026 +7.97%

Les Risques en Bourse

Fermer