Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ALSTOM

37.68EUR
+0.64% 
Ouverture théorique 37.68
indice de référence SBF 120

FR0010220475 ALO

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    37.47

  • clôture veille

    37.44

  • + haut

    37.83

  • + bas

    37.34

  • volume

    598 675

  • valorisation

    8 371 MEUR

  • capital échangé

    0.27%

  • dernier échange

    19.04.18 / 17:39:51

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    33.92

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    41.44

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ALSTOM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ALSTOM à mes listes

    Fermer

Thales voit s'éloigner la vente de sa signalisation à Alstom

Reuters25/10/2016 à 15:07

THALES DEVRAIT CONSERVER SA SIGNALISATION FERROVIAIRE

par Cyril Altmeyer et Jean-Baptiste Vey

PARIS (Reuters) - L'Etat et Dassault Aviation ont conforté mardi Thales dans son souhait de conserver la signalisation ferroviaire qu'Alstom lorgne pour étendre son activité.

Selon BFM Business, latribune.fr et Le Monde, l'Etat, premier actionnaire de Thales, oeuvrerait pour qu'Alstom puisse récupérer l'activité de signalisation de Thales afin de se renforcer après le psychodrame créé par le projet de fermeture de l'usine de Belfort du groupe ferroviaire.

"La signalisation ne va pas bouger, là, maintenant, parce qu’il y a une situation de blocage entre Thales et Alstom", a-t-on déclaré à Reuters de source gouvernementale."Je ne pense pas que ce soit la priorité maintenant. Je pense qu'il faut arrêter là les échanges sur la signalisation".

Le sujet n'est donc plus sur la table, a ajouté la source, sauf à vouloir engager un bras de fer avec les groupes concernés, ce qui n'est pas souhaitable.

L'Etat détient 26% de Thales et Dassault Aviation 25% au sein d'un pacte d'actionnaires marqué par des relations parfois tendues, notamment lors de la nomination des derniers PDG de Thales.

"La signalisation ferroviaire est dans le 'core business' des activités de Thales qui est en charge du développement des grands systèmes dans beaucoup de secteurs", explique Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation dans une déclaration transmise à Reuters.

"Donc l'actionnaire Dassault Aviation soutient le management de Thales dans le souhait de conserver cette activité", ajoute-t-il.

DEUX GROUPES COMPLÉMENTAIRES

Thales avait souligné en septembre dans un communiqué qu'il n'avait jamais été question de vendre son activité ferroviaire au géant chinois CRRC, contrairement aux déclarations de l'ancien ministre de l'Economie Arnaud Montebourg.

Le groupe avait souligné que son accord signé avec CRRC était purement commercial et non exclusif, dans le but de faire en sorte que ses solutions soient compatibles avec tous les constructeurs de matériel roulant.

Une porte-parole d'Alstom a rappelé que le groupe n'avait jamais caché son intérêt pour l'activité de signalisation de Thales mais a souligné qu'aucun mandat n'avait été donné à une banque pour engager un processus en ce sens.

Selon latribune.fr et Le Monde, Rothschild travaille en amont sur le sujet pour le compte d'Alstom.

Les activités des deux groupes sont complémentaires.

Thales a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros dans les transports (sur un total de 14,1 milliards), bénéficiant notamment d'un méga-contrat de signalisation du métro londonien.

Le groupe a dit mercredi dernier tabler sur une croissance organique à "deux chiffres" en 2016 de son pôle transport, après un bond de 24,6% sur les neuf premiers mois de l'année.

Sous la houlette de son nouveau PDG, Henri Poupart-Lafarge, Alstom, qui a pour rival le canadien Bombardier, veut se développer au-delà de la construction de matériel roulant en évoluant vers l'intégration des différents systèmes de transports à la fois entre eux et au sein des villes.

Recentré sur les transports après la cession de ses activités d'énergie à General Electric, Alstom, dont Bouygues détient 29%, a réalisé un chiffre d'affaires de 6,8 milliards d'euros et dégagé une marge d'exploitation de 5,3% lors de son exercice 2015-16 clos le 31 mars. Il publiera ses résultats semestriels le 9 novembre.

Pour relancer le site de Belfort d'Alstom, l'Etat a annoncé début octobre une commande controversée d'environ 500 millions d'euros pour 15 TGV voués à rouler sur des voies traditionnelles jusqu'en 2025-2030 au moins.

(Cyril Altmeyer, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées


Mes listes

valeur

dernier

var.

0.044 -1.79%
8.448 -1.77%
3.065 -0.97%
66.46 -0.92%
1.199 +0.02%
4.34 -0.04%
1.235 -0.00%
0.191 -1.55%
73.61 -0.24%
103 -0.58%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.