Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Thales vise une hausse de 15% de son Ebit en 2015

Reuters 26/02/2015 à 08:12

PARIS (Reuters) - Thales a annoncé jeudi viser une hausse d'environ 15% de son bénéfice opérationnel en 2015 sous l'effet conjugué d'un retour aux profits de sa filiale DCNS et de ses économies.

L'équipementier spécialisé dans l'aérospatiale, la défense et la sécurité précise également dans un communiqué anticiper pour cette année une légère progression de son chiffre d'affaires grâce à la hausse de près de 20% de ses prises de commandes en deux ans.

Thales s'attend à ce que ses prises de commandes se maintiennent à un "niveau élevé" en 2015, avec une croissance dans les pays émergents.

Le groupe pourrait bénéficier de nouveaux contrats à l'export du Rafale de Dassault Aviation, qu'il équipe en radars, équipements de communications et de calculateurs, après que l'avion de combat français a décroché sa première commande à l'étranger, en Egypte, signée le 16 février.

Thales, dont l'Etat détient 26% et Dassault Aviation 25%, proposera un dividende maintenu à 1,12 euro par action au titre de 2014 lors de son assemblée générale du 13 mai.

A cette occasion, le groupe demandera à ses actionnaires d'approuver une modification statutaire relevant l'âge limite du président du conseil d'administration, permettant de valider la nomination d'Henri Proglio, l'ex-PDG d'EDF âgé de 65 ans, nommé juste avant Noël.

A l'issue d'un long processus démarré par l'annonce surprise du départ du patron de Thales Jean-Bernard Lévy pour EDF le 15 octobre, Henri Proglio, réputé proche de Dassault, constituera ainsi un tandem avec Patrice Caine qui assure pour l'instant les fonctions de PDG.

L'Etat et Dassault Aviation ont fini par trouver un accord sur la nomination de deux administrateurs supplémentaires au conseil, permettant de refléter leur poids dans le capital du groupe, avaient déclaré à Reuters deux sources proches du dossier à la mi-février.

Les deux administrateurs nommés aux postes nouvellement créés sont Guylaine Dyèvre et Thierry Aulagnon, des cadres dirigeants de BNP Paribas et Société générale respectivement, précise Thales jeudi.

Thales a réalisé un chiffre d'affaires de 12,974 milliards d'euros, en hausse de 2% en données publiées, mais en recul de 1% sur une base organique, au-dessus du consensus Thomson Reuters I/B/E/S. qui s'établissait à 12,872 milliards.

Son bénéfice opérationnel de 985 millions d'euros, en ligne avec les attentes, donnant une marge en recul de 0,4 point à 7,6%.

En excluant la contribution du constructeur naval militaire DCNS, consolidé à hauteur de 35%, la marge opérationnelle de Thales ressort toutefois en hausse de 0,9 point à 8,5%.

DCNS a annoncé mardi qu'il comptait retrouver un bénéfice net en 2015 après une perte nette de 336 millions d'euros en 2014 entraînée par des provisions sur plusieurs contrats.

Pour 2015, Thales table sur un bénéfice opérationnel de 1,130 milliard à 1,150 milliard d'euros, soit une hausse d'environ 15% au taux de change actuel.

Le groupe confirme aussi viser pour 2017/2018 une marge opérationnelle comprise entre 9,5% et 10%, accompagnée d'une hausse "modérée" de son chiffre d'affaires.

L'action a clôturé en baisse de 0,44% à 51,55 euros mercredi, donnant une capitalisation de 10,66 milliards. Elle a regagné 14,6% depuis le début de l'année après avoir perdu 3,9% en 2014.

(Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

Mes listes

valeur

dernier

var.

5305.22 -1.82%
CGG
2.3 -4.56%
6.7593 +0.06%
28.8 -0.69%
70.83 -1.84%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.