Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

THALES nomme Yannick Assouad directrice générale adjointe Avionique
AOF06/07/2020 à 11:22

(AOF) - Yannick Assouad rejoint Thales. Elle sera nommée directrice générale adjointe Avionique au 1er octobre de cette année. Elle succèdera à Gil Michielin, qui quittera ses fonctions pour faire valoir ses droits à la retraite. Yannick Assouad rejoindra le comité exécutif du groupe et rapportera à Patrice Caine, le PDG. En novembre 2016, Yannick Assouad était devenu directrice générale de Latécoère et avait lancé un plan de redressement de l'entreprise.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- L'un des 1ers mondiaux de l'électronique pour l'aérospatiale, le transport et la sécurité, né en 1893 ;

- Revenus de 18,4 Mds€ tirés de la défense & sécurité pour 44 %, l'aérospatial pour 29 %, l'identité digitale & sécurité, renforcée par l'acquisition de Gemalto, pour 17 %, l'aéronautique pour 11 %, le transport pour 10 % et les DIS (solutions identité, Iot et connectivité des modules) pour 3 % ;

- Présence majoritaire en Europe (53 %), devant l'Asie (14 %), l'Amérique du Nord (11 %), le Moyen-Orient (9 %) et l'Australie-Nouvelle-Zélande (5 %) ;

- Modèle d'affaires fondé sur 4 piliers : haut niveau de R&D, positions de n° 1 ou 2 dans chacun des métiers, expertise digitale « par nature », présence globale dans plus de la moitié des états de la planète ;

- Capital verrouillé par 2 actionnaires de concert, Dassault Aviation (24,63 %) et l'Etat français (25,68 %), devant les salariés (3 %), Patrice Caine, directeur général, présidant le conseil d'administration de 13 membres ;

- Situation financière solide à fin 2019 avec une dette notée A, un ratio dette/bénéfice d'exploitation de 0,6 et un autofinancement libre de 1,4 Md€ et, à fin mars, une trésorerie renforcée à 4,9 Md€;

- Carnet de commandes de 36,5 Mds€ à fin mars.

Enjeux

- Ambitions 2021 d'une croissance annuelle de 2 à 3% des revenus et d'une marge opérationnelle de 11,5% en fin de période, réalisées grâce à une forte réduction de la structure de coûts ;

- Intégration des technologies de Gemalto dans chacun des 5 métiers du groupe.

Innovation

- Ecosystème mondial regroupant 1/3 des effectifs, avec un portefeuille de plus de 21000 brevets, une R&D proche de 1,1 Md€, 6 hubs, 3 digital factories, et 50        partenariats académiques;

- 4 axes : technologies du matériel, technologies du logiciel, sciences de l'information et de la cognition et conception fonctionnelle et architecturale des systèmes;

- Appui aux 1000 startups référencées dont 120 « Proof of Concept» par le biais notamment de l'incubateur Starburst.

Environnement

- Engagement bas-carbone : réduction de 20% en 2023 et 40% en 2030 des émissions directes opérationnelles et de 7 % en 2023 et 15 % en 2030 des émissions indirectes;

- Offres aux clients de services innovants réduisant leurs propres émissions,

- Systèmes spatiaux dédiés à la compréhension des phénomènes climatiques ; 

A suivre (dont impact de la pandémie)

- Poursuite de la simplification des structures dans la défense et du renforcement de la gamme de satellites dans le spatial ;

- Spéculations sur une reprise du français Photonis, spécialiste de l'intensification de la lumière ;

- Impact de la pandémie : fort sur les activités aéronautique civile et DIS (14 % des revenus environ) et limité sur les autres métiers perturbés cependant dans l'approvisionnement avec une chute des commandes des pays émergents, d'où un recul de 4,7 % des ventes au 1er trimestre ;

- Réaction à la pandémie : limitation des ruptures d'approvisionnement par coordination  avec les autres acteurs, gel des projets d'investissement non prioritaires (R&D, informatique, immobilier) et forte réduction des dépenses (marketing, voyages, consultants...) ;

- Suspension des objectifs 2020 et anticipation d'un 2ème trimestre « très difficile »;

- Suppression du solde du dividende (prévu globalement à 2,63 €) après versement de l'acompte.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.21%

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer