Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Thales fournira ses radios tactiques à l’US Army
information fournie par AOF17/05/2022 à 09:59

(AOF) - Thales est l’un des deux fournisseurs auxquels l’armée américaine a attribué un contrat de type IDIQ (livraisons et quantités indéterminées) plafonné à 6 milliards de dollars portant sur la fourniture de radios tactiques avancées. Ce contrat de 10 ans prévoit une période de base de cinq ans, suivie d’une seconde période de cinq ans, facultative.

Il s'inscrit dans la volonté américaine de mettre hors service le système SINCGARS (Single Channel Ground and Airborne Radio System), désormais dépassé.

Au titre de ce contrat, Thales indique qu'il fournira une radio tactique fondée sur le système AN/PRC-148 IMBITR (Enhanced Multiband Inter/Intra Team Radio) – " dernier né d'une famille de radios tactiques voix et données éprouvées sur le champ de bataille ".

Cette radio tactique logicielle flexible et sécurisée permettra à l'armée américaine de remplacer peu à peu son parc de radios R/T1523.

Ce contrat fait suite à ceux d'octobre 2021 par lesquels l'US Army avait commandé à Thales sa radio bi-voies AN/PRC-148D Leader Radio et sa nouvelle monovoie AN/PRC-170 Javelin Radio.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- Premier ou deuxième de l’électronique pour les satellites civils, les systèmes de mission et senseurs pour la défense, la gestion du trafic aérien, la protection des données et les cartes SIM et paiements intelligents, créé en 2020 ;

- Revenus de 17 Md€ tirés de la défense & sécurité pour 54 %, de l’aérospatial pour 28 %, de l’identité et sécurité numériques pour 19 % et de l’aéronautique civile pour 7 %;

- Présence internationale, à 24 % pour la France, 29 % pour les autres pays d’Europe, 14 % en Asie, 12 % en Amérique du Nord et 9 % au Moyen-Orient ;

-Modèle d’affaires fondé sur 4 piliers : la force de la R&D, à 20 % des ventes, les synergies entre métiers tirées d’une profonde connaissance des marchés, une base étendue d’actifs digitaux et une présence globale dans + 50 pays ;

- Capital verrouillé par 2 actionnaires de concert, Dassault Aviation (24,63 %) et l’Etat français (25,68 %), Patrice Caine étant président-directeur général du conseil d’administration de 16 membres ;

-Situation financière saine avec une dette notée A-, fortement diminuée à 795 M€ face à 6,5 md€ de capitaux propres.

Enjeux

- Stratégie de recentrage sur l’aérospatial, la défense & sécurité et l’identité & la sécurité numériques ;

- Stratégie d’innovation soutenue par une R&D proche de 20 % : écosystème mondial regroupant 1/3 des effectifs, avec un portefeuille de plus de 23 000 brevets, 6 hubs, 3 digital factories et 50 partenariats académiques / focus sur 5 expertises digitales : connectivité, bid data, cybersécurité et intelligence artificielle, via le programme aI@Centech et l’approche quantique TrUE AI ;

- Stratégie environnementale bas carbone : réduction de 25 % des émissions directes de CO2 en 2023, de 50 % en 2030 (vs 2018) et objectif net zéro en 2040 / 100 % des produits et services éco-conçus en 2023 / lancements d’emprunts verts / 4 axes prioritaires : gestion environnementale, optimisation des vols, gestion des trafics aériens, entraînement et signalisation ;

– Accélération des activités, obtentions de contrats et investissements dans la défense et la sécurité (2/3 des bénéfices estimés) et l’aérospatial (15 %);

- Visibilité avec un carnet de commandes record de 34,7 Md€.

Défis

- Evaluation des impacts des tensions dans les approvisionnements, notamment dans le spatial, et des pressions inflationnistes sur les achats ;

- Retombées des avancées dans l’avionique et la biométrie avec la reprise du trafic aérien puis des investissements R&D en capteurs quantiques, sécurité du cloud et traitement des données en IoT;

- Objectifs 2022, de prises de commandes supérieures au chiffre d’affaires, attendu de 16,6 à 17,2 Md€ et d’une marge opérationnelle de 10,8 à 11,1 % ;

- Dividende de 2,56 €, versé avec acompte et rachat d’actions étalé entre avril 2022 et mars 2024.

Phase de consolidation dans l’aéronautique

La taille des acteurs français est très limitée comparée à celle de leurs concurrents américains. D'où la nécessité de regrouper ces intervenants, permettant ainsi de faire progresser le budget alloué à la recherche et au développement et de faire le poids dans des appels d'offres internationaux. Le fonds d'investissement Aéro Partenaires a été lancé en 2020 pour accompagner ce mouvement. Il a été créé par la société d'investissement Ace Capital Partners, filiale de Tikehau Capital, avec l'Etat français, Airbus, Safran, Dassault Aviation et Thales. Ce fonds a réalisé plusieurs opérations sur 2021.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.81%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.