Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Thales et DAS remportent un appel d'offre pour le projet d’extension de l’aéroport de Hong Kong
information fournie par AOF05/08/2021 à 10:13

(AOF) - Dans le cadre d’un appel d’offres mondial, le Département de l’aviation civile (CAD) de la Région administrative spéciale de Hong Kong a choisi Thales et la société Dah Chong Hong-Dragonair Airport GSE Service Ltd. (DAS) pour déployer le nouveau système d’atterrissage aux instruments et soutenir le projet de construction d’une troisième piste à l’aéroport international de Hong Kong (HKIA).

Les six nouveaux systèmes ILS installés utiliseront des technologies Thales à l'état de l'art. Le nouveau réseau d'antennes de localisation 32 éléments ultra-grande ouverture fournira aux avions des signaux de guidage ultra-précis pendant leur approche et leur atterrissage, jour et nuit, quelles que soient les conditions météo. La sécurité et l'efficacité des atterrissages à l'HKIA s'en trouveront optimisées, tout en nécessitant moins d'équipement pour surveiller la zone.

Ce nouveau système ILS dessert aussi les pistes exploitées pour des opérations de catégorie III, notamment des opérations par faible visibilité (LVO) en cas de brouillard ou de fortes pluies. L'ensemble de cette solution Thales a déjà été déployée dans plusieurs grands aéroports internationaux, notamment le nouvel aéroport d'Istanbul, celui d'Ankara Esenboga, en Turquie, ou encore à Paris Charles de Gaulle.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Le long chemin de l'avion du futur

Le commissaire européen Thierry Breton veut lancer une alliance pour " l'aviation zéro émission ", afin de préparer les investissements nécessaires, identifier les éventuels obstacles et favoriser les partenariats public-privé. Cette alliance s'inscrirait dans la feuille de route européenne " Destination 2050 ", avec notamment l'engagement de réduire de 50% les émissions de CO2 du transport aérien. Le lancement par Airbus d'un premier avion de ligne " zéro émission " dès 2035 en sera l'un des projets phares. Un cadre clair pour l'utilisation d'avions commerciaux fonctionnant avec 100% de carburants issus de la biomasse, dit biofuel, ou à l'hydrogène doit être établi. D'après l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), les appareils ne sont pour le moment certifiés que pour voler avec 50 % de biofuel.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.44%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.