Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Thales : Eross+, vers des engins spatiaux de service orbital
Cercle Finance11/01/2021 à 17:25

(CercleFinance.com) - Dans le cadre du programme Horizon 2020, Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), et ses partenaires, se sont vu attribuer par la Commission européenne un projet de préparation (phase A/B1) d'une démonstration d'un véhicule ' Servicer ' en orbite, prévue en 2026.

BaptiséEROSS+, (European Robotic Orbital Support Services), ce nouveau projet sera conduit sous la responsabilité de Thales Alenia Space qui supervisera le système dans son ensemble.

EROSS+ vise à développer une solution européenne de services en orbite afin de désorbiter des débris spatiaux, d'effectuer des manipulations robotiques, de prolonger la vie opérationnelle d'un satellite, ravitailler, inspecter etc.

Alors que l'Homme prévoit d'établir à terme des bases sur la Lune, les technologies relatives à l'On-Orbit Servicing, seront d'un grand intérêt pour des missions de transport, de rendez-vous ou d'assemblage de différents éléments directement en orbite.

Le projet débutera en février pour une durée de 24 mois, indique Thales.

Valeurs associées

Euronext Paris +0.86%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer