1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tesla réduit ses effectifs pour baisser les coûts, le titre chute
Reuters18/01/2019 à 19:42

 (Actualisé avec détails, précisions, contexte, commentaires
d'analystes et cours de Bourse)
    par Arjun Panchadar
    18 janvier (Reuters) - Tesla  TSLA.O  a annoncé vendredi son
intention de supprimer plusieurs milliers d'emplois afin de
maîtriser ses coûts parallèlement à ses efforts pour augmenter
la production des versions les moins chères de sa Model 3, une
berline jugée essentielle pour sa rentabilité.
    Le constructeur américain de voitures électriques, qui peine
à atteindre une rentabilité de long terme et à contenir ses
dépenses, a également déclaré que son bénéfice au quatrième
trimestre serait certainement inférieur à celui du troisième.
    Ces annonces font chuter l'action Tesla, qui perd 10,7% à
310,01 dollars, contre un gain de 1,31% pour l'indice S&P-500
 .SPX  à la Bourse de New York vers 18h25 GMT.  
    Le directeur général, Elon Musk, a prévenu que l'abaissement
du coût de la Model 3 était d'autant plus nécessaire que
l'incitation fiscale à l'achat de véhicules Tesla serait encore
diminuée de moitié en juillet avant de disparaître complètement
à la fin de l'année. 
    La fin de cette incitation, dont est progressivement privé
un constructeur dès lors qu'il atteint le seuil des 200.000
véhicules électriques vendus aux Etats-Unis, va mécaniquement
renchérir la Model 3 de 3.750 dollars (3.301 euros) si le groupe
ne baisse pas ses prix.
    Tesla fait également face à la montée en puissance d'Audi et
Porsche (filiales de Volkswagen  VOWG_p.DE ), de Mercedes-Benz
(Daimler  DAIGn.DE ) et de BMW  BMWG.DE , qui préparent tous des
modèles de véhicules électriques haut de gamme. Les
constructeurs traditionnels ont prévu d'investir près de 300
milliards de dollars dans le développement des véhicules
électriques au cours des cinq à 10 prochaines années.
   
    
    DEUXIÈME PLAN DE DÉPARTS EN SEPT MOIS
    Elon Musk a déclaré vendredi que Tesla devrait proposer au
moins la version milieu de gamme de la Model 3 sur tous les
marchés à compter du mois de mai s'il veut élargir sa clientèle.
Or le groupe ne parvient toujours pas à stabiliser la production
de ce modèle, présenté en grande pompe en 2016, qui est encore
en attente de livraison par de nombreux clients.
    Michelle Krebs, analyste chez Autotrader, s'attend à ce que
l'année soit difficile pour tous les constructeurs automobiles,
car les ventes de véhicules neufs ralentissent.
    "Ce sera particulièrement difficile pour Tesla, qui essaie
désespérément de générer davantage de bénéfices trimestriels
après en avoir réalisé un au troisième trimestre, et il fera
face à une forte concurrence au cours des deux prochaines
années", prédit-elle. 
    C'est la deuxième fois en sept mois que Tesla annonce une
réduction de ses effectifs et cette nouvelle vague de départs va
intervenir après des livraisons de la Model 3 au quatrième
trimestre inférieures aux attentes et l'annonce le 2 janvier
d'une baisse de prix sur l'ensemble des véhicules du
constructeur.  
    Dans une note au personnel, Elon Musk a souligné que 2018
avait été l'année "la plus difficile dans l'histoire de Tesla",
ajoutant que la société avait accru ses effectifs de 30% l'an
dernier, un niveau supérieur à ses capacités. 
    "Tesla aura besoin de mettre en oeuvre ces réductions
d'effectifs tout en augmentant le rythme de production de la
Model 3 et en procédant à des améliorations d'ingénierie
manufacturière dans les mois à venir", écrit-il dans sa lettre,
disponible sur le blog de l'entreprise.
    
    CONTRACTION DU BÉNÉFICE ATTENDUE
    "Je veux m'assurer que vous connaissez tous les faits et les
chiffres et comprenez que le chemin à parcourir est très
difficile". "Il n'y a pas d'autre moyen", poursuit-il.
    Tesla souligne qu'il réduira ses effectifs à temps complet
de 7% et qu'il ne retiendra que les salariés à temps partiel et
intérimaires les plus indispensables.
    En juin, le groupe avait annoncé la suppression de 9% de ses
effectifs. Elon Musk avait tweeté en octobre que la société
comptait 45.000 salariés.
    Tesla a réalisé un bénéfice de 311,5 millions de dollars, ou
1,75 dollar par action, au troisième trimestre clos le 30
septembre, ce qu'Elon Musk a qualifié de "premier profit
significatif" pour le groupe.
    Pour le quatrième trimestre, les analystes tablent en
moyenne sur un bénéfice net de 216,92 millions de dollars, avant
une nouvelle contraction à 62,80 millions de dollars le
trimestre suivant, selon les données de Refinitiv Eikon. Tesla
publiera ses résultats du quatrième trimestre le 5 février.
    Elon Musk, qui a souvent fixé des objectifs et des délais
que Tesla n'a pu honorer, a surpris les investisseurs en
annonçant au troisième trimestre un bénéfice, seulement le
troisième de Tesla en 15 ans d'existence.
           
    Voir aussi:
    BREAKINGVIEWS-Musk's rare dose of realism could serve Tesla
well  

 (Shubham Kalia à Bangalore, Ben Klayman à Detroit
Benoit Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service
français, édité par Dominique Rodriguez et Bertrand Boucey)
 

Valeurs associées

Index Ex -0.15%
BMW
XETRA +0.65%
XETRA +2.12%
XETRA +1.10%
NASDAQ +0.75%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer