Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tesla manque à nouveau son objectif de production

Reuters04/07/2016 à 10:07

LA PRODUCTION DE TESLA INFÉRIEURE AUX ATTENTES AU 2E TRIMESTRE

(Reuters) - Tesla Motors a annoncé dimanche avoir produit au deuxième trimestre un nombre de véhicules inférieur à ses propres attentes, le fabricant américain de voitures électriques manquant son objectif pour le deuxième trimestre de suite en la matière.

La société dirigée par Elon Musk a précisé avoir livré 14.370 véhicules sur la période avril-juin alors qu'elle avait tablé sur un total de 17.000.

Avec les livraisons du premier trimestre, qui avaient été de 14.820 contre un objectif de 16.000, le total du premier semestre s'établit à 29.190.

Tesla a dit s'attendre à produire environ 50.000 véhicules au second semestre. Mais, même s'il atteint cet objectif, le total annuel sera juste en-deça de la partie basse de la fourchette d'objectifs, réaffirmée en mai, de 80.000 à 90.000 voitures livrées sur l'ensemble de 2016.

En mai, Elon Musk avait également dit que Tesla serait en mesure de produire 500.000 véhicules en 2018, soit avec deux ans d'avance sur le calendrier, ajoutant alors que l'objectif pour 2020 était de près d'un million.

En attendant d'atteindre ces chiffres, les analystes s'interrogent sur la capacité du constructeur à changer rapidement de catégorie pour devenir un producteur à grande échelle, avec notamment les débuts difficiles de son SUV Model X.

En guise d'explication des chiffres de production inférieurs aux attentes au deuxièmes trimestre, Tesla a évoqué à la fois le nombre inhabituellement élevé du nombre de véhicules toujours en transit avant livraison aux clients et un croissance "extrême" de la production avec près de la moitié des voitures livrées sur la période ayant été fabriquée sur les quatre dernières semaines du trimestre.

Au premier trimestre, la production du groupe avait été entravée par une pénurie de pièces détachées. Tesla souffre aussi de problèmes de qualité, à l'instar de portes qui ne veulent pas se verrouiller.

En outre, en fin de semaine dernière, la sécurité routière américaine a annoncé l'ouverture d'une enquête préliminaire sur 25.000 exemplaires de la Model S, à la suite du décès accidentel d'un automobiliste qui avait actionné le mode "pilotage automatique".

La décision du groupe, annoncée le 22 juin, de lancer une offre pouvant aller jusqu'à 2,8 milliards de dollars (2,5 milliards d'euros) sur fabricant de panneaux solaires SolarCity, avait par ailleurs été mal accueillie par les investisseurs puisque le titre Tesla avait plongé ce jour là de 10,45%.,

En raison de cette série de mauvaises nouvelles pour le groupe, le titre Tesla est en recul de près de 10% depuis le début de l'année, contre une hausse de 2,9% pour le S&P 500 sur la période.

Introduit en Bourse au prix de 17 dollars le 29 juin 2010, la valeur de l'action, qui a clôturé vendredi à 216,50 dollars, a néanmoins été multipliée par près de 13 en un peu plus de six ans.

Tesla compte sur sa berline Model 3, qui entrera en production à la fin de 2017, pour devenir un constructeur de masse. Le groupe a déjà reçu 373.000 réservations pour ce véhicule, dont la gamme de prix commencera à 35.000 dollars, avant avantages fiscaux.

(Abinaya Vijayaraghavan, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.168 -0.84%
3.25 +2.20%
0.453 -4.83%
86.95 -5.36%
41.23 -1.17%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.