1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tensions pakistano-américaines, le chargé d'affaires US convoqué
Reuters20/11/2018 à 16:05

    ISLAMABAD, 20 novembre (Reuters) - Le chargé d'affaires
américain au Pakistan a été convoqué mardi au ministère des
Affaires étrangères, qui entendait ainsi protester contre les
critiques récentes de Donald Trump contre le rôle d'Islamabad
dans la lutte contre le terrorisme et la mort d'Oussama ben
Laden.
    Les propos tenus par le président américain ces derniers
jours ont indigné les Pakistanais, et notamment le Premier
ministre Imran Khan qui a répliqué lundi en disant sur Twitter
que peu d'alliés de Washington avaient fait autant de sacrifices
et autant aidé les Etats-Unis que le Pakistan dans la guerre
contre le terrorisme. Le Pakistan, a-t-il noté, a déploré 75.000
victimes dans le cadre de cette lutte.
    Ces frictions fragilisent un peu plus des relations déjà
mises à mal entre Islamabad et Washington. 
    La ministre pakistanaise des Affaires étrangères, Tehmina
Janjua, a convoqué le chargé d'affaires Paul Jones "pour
protester vivement contre les accusations déplacées et non
fondées lancées contre le Pakistan", ont indiqué ses services.
    Au cours du week-end, Donald Trump a estimé dans une
interview que le Pakistan ne "fait rien du tout" pour les
Etats-Unis en dépit des milliards de dollars d'aide que lui
verse Washington, et il a accusé les autorités pakistanaises
d'avoir su où se trouvait Oussama ben Laden avant qu'un commando
américain ne le tue au cours d'un raid sur le sol pakistanais en
2011.
    Lundi, Trump a déclaré sur Twitter qu'il maintenait tout à
fait ses déclarations.
    Mardi, le chef de l'armée de terre pakistanaise, Qamar Javed
Bajwa, a affirmé sans mentionner Donald Trump que "le Pakistan a
fait bien plus pour la paix en Afghanistan" que n'importe quel
autre pays.

 (Drazen Jorgic; Eric Faye pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer