Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Tencent annonce une baisse, modérée, de son bénéfice net trimestriel
information fournie par Boursorama avec AFP 15/11/2023 à 14:44

Le géant de l'internet Tencent a annoncé mercredi un bénéfice net en baisse de 9% sur un an au troisième trimestre, sur fond de ralentissement économique en Chine, un résultat toutefois supérieur aux attentes.

( AFP / NOEL CELIS )

( AFP / NOEL CELIS )

Basé dans la métropole chinoise de Shenzhen (sud), le groupe, spécialisé dans les jeux vidéo, est également propriétaire de l'application multifonctions WeChat (messagerie, paiement, réseau social), présente sur la quasi-totalité des smartphones dans le pays.

Le chiffre d'affaires de Tencent est en hausse de 10% sur un an, à 154,6 milliards de yuans (19,66 milliards d'euros) pour la période juillet-septembre, selon un communiqué de l'entreprise à la Bourse de Hong Kong.

Le groupe a par ailleurs fait état d'un bénéfice net en baisse de 9% sur un an, justifié notamment par des dépenses pour l'achat de contenus, mais qui atteint tout de même 36,18 milliards de yuans (4,65 milliards d'euros).

C'est davantage que les prévisions d'analystes, selon l'agence Bloomberg.

Les résultats annoncés mercredi semblent ainsi indiquer que les consommateurs chinois, malgré la morosité économique actuelle en Chine, restent enclins à dépenser pour des jeux vidéos et du divertissement, Tencent possédant également une plateforme de streaming sur abonnement.

- Consommation faible -

Les grands groupes chinois de l'internet avaient été ciblés pendant plusieurs années par les régulateurs chinois.

Après des années de croissance fulgurante, le secteur des nouvelles technologies avait ainsi connu une brutale reprise en main des autorités pour davantage le réguler. Elle avait fortement pesé sur la rentabilité de Tencent l'an dernier.

Ce tour de vis a fait perdre depuis 2020 des milliards de dollars de capitalisation boursière et a plombé les résultats des puissantes entreprises de l'internet.

Les autorités réaffirment désormais leur soutien à ce secteur clé, au moment où les marchés restent inquiets quant à la santé de l'économie chinoise, à nouveau entrée en déflation en octobre selon des chiffres annoncées la semaine dernière.

Des craintes renforcées par des achats relativement modestes durant la récente période de soldes en ligne de la "Fête des célibataires", événement qui jadis battait chaque année un record de ventes.

La consommation chinoise reste atone, sur fond de marché immobilier en crise et de fort chômage chez les jeunes, la deuxième économie mondiale peinant toujours à se remettre de la stricte politique zéro-Covid abolie fin 2022.

- Au capital d'Ubisoft -

Incontournable pour les paiements via son application WeChat, le groupe Tencent avait écopé en juillet d'une amende de près de 3 milliards de yuans (environ 379 millions d'euros) pour diverses infractions à la réglementation bancaire.

Cette condamnation annoncée le jour même de celle de son concurrent Ant Group (propriétaire du système de paiement en ligne Alipay) semble depuis avoir marqué l'épilogue des déboires du secteur.

Depuis l'an dernier, Tencent obtient par ailleurs de nouveau des licences de jeux vidéo en Chine après un an et demi de hiatus, qui avait lourdement pesé sur son chiffre d'affaires.

Ces autorisations sont obligatoires pour commercialiser un jeu en Chine, le plus grand marché mondial dans ce domaine.

Tencent cherche désormais davantage de débouchés à l'étranger, en particulier en Europe, où la firme se renforce à coups de prises de participation dans des studios emblématiques.

L'an dernier, le groupe avait par exemple officialisé une montée au capital du géant français Ubisoft.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.