Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Technip Energies va créer une co-entreprise aux Émirats Arabes Unis
information fournie par AOF22/09/2021 à 09:34

(AOF) - Technip Energies et National Petroleum Construction Company (NPCC), filiale de National Marine Dredging Company, ont signé un protocole d'accord pour accélérer la transition énergétique aux Émirats Arabes Unis (EAU) et dans d'autres pays de la zone Moyen-Orient Afrique du Nord. Dans ce cadre, les deux sociétés vont créer une co-entreprise.

Technip Energies contribuera par son savoir-faire technologique, ses capacités globales de gestion de projet et ses solutions innovantes de la phase conceptuelle à la livraison du projet, NPCC apportera ses compétences en gestion de projet pour les projets EPC, son empreinte régionale et ses capacités de fabrication.

Le partenariat stratégique visera à saisir des opportunités dans la transition énergétique et à promouvoir les meilleures pratiques en matière d'ingénierie.

Il renforcera également la coopération dans les projets d'hydrogène bleu et vert et les projets de décarbonation associés, le captage du CO2, en plus des projets industriels dans les domaines de la valorisation énergétique des déchets, du bioraffinage, de la biochimie, de l'ammoniac ainsi que d'autres thèmes liés à la transition énergétique.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Atteindre la neutralité carbone

En 2021 les compagnies pétrolières consacreront 4% de leurs dépenses aux énergies décarbonées, contre seulement 1% en 2020. Ces investissements restent néanmoins largement insuffisants pour lutter contre le changement climatique, prévient l'Agence internationale de l'énergie. Ils demeurent très inégaux selon les acteurs. Total va investir 3 milliards de dollars dans les énergies décarbonées et la génération d'électricité cette année, soit plus de 20% de ses dépenses. Le groupe prévoit une proportion d'au moins 15% en moyenne d'ici à 2025. Cette part est bien moindre pour les américains Exxon et Chevron ou pour les compagnies nationales des pays producteurs comme le saoudien Aramco, le russe Gazprom ou le brésilien Petrobras. Quant à Shell, la justice néerlandaise l'a récemment condamné à réduire ses émissions de 45% d'ici à 2030.

Valeurs associées

Euronext Paris +1.67%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.