Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Technicolor va refinancer un milliard d'euros de dette

Reuters12/06/2013 à 13:11

PARIS (Reuters) - Technicolor a annoncé mercredi le refinancement d'environ un milliard d'euros de dette senior afin de permettre au groupe spécialisé dans les technologies pour le cinéma et la télévision d'emprunter de nouveaux fonds à un taux d'intérêt réduit et d'étendre le profil de maturité de sa dette à 2020.

Technicolor va solliciter ses créanciers pour modifier certains termes de la dette concernée et mettre en place le refinancement, a indiqué la société dans un communiqué.

Un véhicule d'investissement ad hoc, Tech Finance, lancera des offres séparées d'achat sur la totalité des obligations en circulation et sur l'emprunt.

"Ce refinancement représente une excellente opportunité pour Technicolor de réduire ses frais financiers, d'étendre la maturité de sa dette et de gagner en flexibilité opérationnelle", a estimé dans le communiqué Frédéric Rose, directeur général de Technicolor.

Afin de financer ces opérations, Tech Finance proposera par placement privé la souscription de 330 millions de dollars (248 millions d'euros) d'obligations senior à échéance 2020 et de 745 millions d'euros d'emprunt senior à échéance 2020.

A fin mai, la dette senior nominale brute de Technicolor s'élevait à un montant total de 1.186 millions d'euros, au taux d'intérêt nominal moyen de 8,20%.

"UN TAUX DE 6-6,5% EST POSSIBLE"

Cette annonce est saluée par les investisseurs en Bourse, l'action progressant de 3,8% à 3,28 euros à 10h32 dans des volumes représentant déjà 47% de ceux réalisées en moyenne sur une séance complète au cours des trois derniers mois. Au même moment, l'indice SBF 120 est inchangé (-0,01%) dans des volumes représentant 13,5% de leur moyenne habituelle.

"Nous estimons que cette initiative est positive", commente un trader en poste à Paris.

"Même si on ne connaît pas le taux d'intérêt des nouvelles obligations (...) on peut estimer que pour une entreprise comme Technicolor un taux de 6-6,5% est possible. Cela aurait un impact brut de 26 millions d'euros sur les résultats de Technicolor quand on attend pour 2013 un Ebit de 275 millions d'euros et un résultat net de 93,7 millions", ajoute le trader.

Selon Stéphane Rougeot, directeur financier et stratégie de Technicolor, les nouvelles conditions financières devraient être "matériellement plus favorables" que les taux actuels de 9,3% pour les obligations et de 7,75% pour la dette bancaire du groupe.

"C'est la première opération sur le marché du crédit de Technicolor depuis la restructuration", a-t-il précisé à Reuters.

Technicolor, qui a traversé un long processus de restructuration après une procédure de sauvegarde en 2009, mise sur un désendettement "significatif" à l'horizon 2015 après avoir amélioré sa structure financière grâce à des augmentations de capital réalisées l'été dernier.

Le Fonds stratégique d'investissement (FSI) détient conjointement avec la Caisse des dépôts (CDC) 8% du capital de la société après avoir pris fin avril une participation dans le groupe de technologies pour les médias.

Depuis le début de l'année, la capitalisation boursière du groupe bondit de 73% à 1,1 milliard d'euros, contre un gain de 5% pour le SBF 120.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.