Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

TECHNICOLOR

1.5160EUR
+5.28% 
Ouverture théorique 1.5160
indice de référence SBF 120

FR0010918292 TCH

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    1.4390

  • clôture veille

    1.4400

  • + haut

    1.5600

  • + bas

    1.4310

  • volume

    12 703 676

  • valorisation

    628 MEUR

  • capital échangé

    3.07%

  • dernier échange

    18.05.18 / 17:35:07

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1.3650

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1.6670

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter TECHNICOLOR à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter TECHNICOLOR à mes listes

    Fermer

Technicolor - Chiffre d'Affaires T1 2011

Boursorama28/04/2011 à 03:50

Chiffre d’affaires du T1 2011

Paris (France), le 28 avril 2011 - Le Conseil d’Administration de Technicolor (Euronext Paris : TCH) s’est réuni le 27 avril 2011 afin d’examiner le chiffre d’affaires du premier trimestre clos au 31 mars 2011.

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2011

Au premier trimestre 2011, le chiffre d’affaires des activités poursuivies du Groupe s’est élevé à 812 millions d’euros, en hausse de 15,4% à taux de change courants et de 16,2% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2010.

· Le segment Technologie a bénéficié de la forte croissance du chiffre d’affaires de MPEG LA, reflétant principalement la croissance des volumes mondiaux de produits d’électronique grand public au second semestre 2010.

· Le chiffre d’affaires du segment Services Entertainment a fortement augmenté durant le trimestre en raison de la poursuite de l’expansion des capacités et de positions de marché renforcées dans les Services Création, ainsi que de gains de parts de marché et de la forte croissance du Blu-ray™ dans les Services DVD.

· Le chiffre d’affaires du segment Distribution Numérique a légèrement progressé au premier trimestre, reflétant une poursuite de la forte croissance des volumes globaux de Produits Maison Numérique, en partie compensée par un mix moins favorable en comparaison annuelle.

Situation financière et objectifs

· L’endettement financier net estimé à fin mars 2011 n’était pas matériellement différent de son niveau au 31 décembre 2010, qui s’établissait à 993 millions d’euros d’après les états financiers consolidés.

· Les objectifs du Groupe pour 2011, tels qu’annoncés le 28 février 2011 (résultats annuels 2010), sont inchangés : réaliser une légère croissance du chiffre d’affaires à taux de change constants et générer un EBITDA ajusté[1] comparable ou en légère hausse par rapport à 2010.

Frédéric Rose, Directeur général de Technicolor, a déclaré :

« Je me réjouis que Technicolor affiche un nouveau trimestre de croissance de son chiffre d’affaires, ce qui place le Groupe en bonne position pour respecter ses engagements en 2011. Tout en maintenant ce cap, nous entendons rester concentrés sur l’innovation, l’expansion de notre portefeuille de clients et l’amélioration de notre efficacité opérationnelle ».

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2011 (clos au 31 mars)

En millions d’euros sauf mention contraire

T1 2010

T1 2011

Variation à taux publiés

Chiffre d’affaires Technologie

93

130

+38,9%

Variation à taux de change constants (%)

+47,9%

Chiffre d’affaires Services Entertainment

326

391

+19,8%

Variation à taux de change constants (%)

+19,7%

Chiffre d’affaires Distribution Numérique

283

291

+2,8%

Variation à taux de change constants (%)

+1,9%

Chiffre d’affaires des activités poursuivies

704

812

+15,4%

Variation à taux de change constants

+16,2%

Note : Le chiffre d’affaires est présenté conformément aux normes IFRS et inclut donc seulement le chiffre d’affaires des activités poursuivies. Fin 2010, PRN a été reclassée d‘activité arrêtée ou en cours de cession en activité poursuivie. Le chiffre d’affaires des activités poursuivies du T1 2010 a été retraité en conséquence (le chiffre d’affaires de PRN au T1 2010 s’est élevé à 13 millions d’euros).

Revue par segment du chiffre d’affaires du premier trimestre 2011

Technologie

Au premier trimestre 2011, le chiffre d’affaires du segment Technologie a augmenté de 38,9% à taux de change courants et de 47,9% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2010.

Chiffre d’affaires du segment Technologie

En millions d’euros

T1 2010

T1 2011

Chiffre d’affaires

93

130

Variation, à taux publiés (%)

+38,9%

Variation à taux de change constants (%)

+47,9%

Dont chiffre d’affaires Licences

93

129

Variation, à taux publiés (%)

+38,4%

Variation à taux de change constants (%)

+47,4%

Au premier trimestre 2011, le chiffre d’affaires de la division Licences a progressé de 47,4% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2010. Le Groupe a bénéficié d’une forte hausse de la contribution de MPEG LA, reflétant principalement la croissance des volumes mondiaux de produits d’électronique grand public au second semestre 2010.

Au premier trimestre, les différentes technologies transférées par les équipes de Recherche & Innovation aux autres divisions du Groupe ont visé à garantir une qualité d’image optimale et l’intégrité de la couleur lors des processus de création de contenus, alors que ceux-ci migrent de la manipulation de supports physiques vers la gestion de fichiers numériques. Ces technologies incluent des traitements traditionnels et d’effets spéciaux pour la création de contenus, ainsi que l’amélioration et la restauration d’images au travers de la rénovation de contenus audiovisuels anciens, afin de garantir un niveau de qualité constant. Ces technologies, développées en interne, contribuent à valoriser et à rendre les contenus plus attractifs pour les consommateurs, tout en optimisant les services de création de contenus.

Services Entertainment

Au premier trimestre 2011, le chiffre d’affaires du segment Services Entertainment a augmenté de 19,8% à taux de change courants et de 19,7% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2010.

Chiffre d’affaires du segment Services Entertainment

En millions d’euros

T1 2010

T1 2011

Chiffre d’affaires

326

391

Variation, à taux publiés (%)

+19,8%

Variation à taux de change constants (%)

+19,7%

Services Création et Cinéma

· Services Création

o Au premier trimestre 2011, les activités de Production Numérique ont affiché une forte croissance de leur chiffre d’affaires par rapport au premier trimestre 2010. Les activités d’Effets Spéciaux ont bénéficié de gains supplémentaires de parts de marché dans les effets spéciaux pour le film, d’une hausse des capacités liée aux investissements réalisés en 2010, ainsi que de la croissance du marché publicitaire. Au cours du trimestre, le Groupe a finalisé les effets spéciaux de Fast and Furious 5, tout en continuant de travailler sur ceux de Harry Potter et les Reliques de la Mort - Partie 2 et de Pirates des Caraïbes : la Fontaine de Jouvence. Les activités d’Animation ont enregistré une forte croissance, liée à une hausse des capacités. Durant le trimestre, le Groupe a également lancé une offre de conversion de contenus 2D en 3D, qui a commencé à générer ses premiers revenus.

o Le chiffre d’affaires des activités de Postproduction a augmenté au premier trimestre 2011, en raison du renforcement des positions de marché dans la diffusion audiovisuelle aux Etats-Unis et dans l’adaptation internationale, d’une amélioration du mix dans les activités pour le film et de gains de parts de marché dans les activités pour les bandes-annonces.

· Services Cinéma

o Les activités de distribution pour le Cinéma Numérique ont poursuivi leur forte croissance, reflétant la pénétration accrue du cinéma numérique aux Etats-Unis et en Europe.

o Le métrage de bobines de film photochimique a diminué de 39% au premier trimestre 2011 par rapport au premier trimestre 2010, résultant de la fin du contrat de traitement de bobines de film avec Universal Studios au quatrième trimestre 2010, ainsi que de l’impact de la poursuite de la conversion des salles de cinéma au numérique.

PRN

Au premier trimestre 2011, PRN a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires par rapport au premier trimestre 2010, qui n’avait que partiellement reflété l’évolution de la relation commerciale avec Walmart ayant eu lieu à la fin de l’année 2009. Néanmoins, cet effet négatif a été en partie compensé par une hausse du chiffre d’affaires publicitaire réalisé avec les autres clients et par le gain de nouveaux clients distributeurs durant l’année 2010.

Services DVD

Au premier trimestre 2011, les volumes combinés de DVD et Blu-ray™ ont augmenté de 51%, en raison principalement de gains de parts de marché et de la poursuite de la forte croissance des volumes de Blu-ray™, liée à la pénétration croissante des lecteurs Blu-ray™ dans les foyers et à la performance soutenue des ventes de nouveaux disques Blu-ray™ et de ceux disponibles en catalogue.

En excluant l’impact de Warner Bros., les volumes ont légèrement augmenté au premier trimestre 2011 par rapport au premier trimestre 2010, reflétant une tendance positive liée à un moindre recul du SD DVD (Définition Standard) et à l’accélération de la croissance du Blu-ray™ par rapport à la même période de l’année dernière.

Volumes de DVD

En millions d’unités

T1 2010

T1 2011

Volumes de DVD

216

326

Variation (%)

+51%

Dont SD DVD (Définition Standard)

192

275

Variation (%)

+44%

Dont Blu-ray™

7

28

Variation (%)

+311%

Dont Jeux et Kiosques

18

23

Variation (%)

+31%

Distribution Numérique

Au premier trimestre 2011, le chiffre d’affaires du segment Distribution Numérique a augmenté de 2,8% à taux de change courants et de 1,9% à taux de change constants par rapport au premier trimestre 2010.

Chiffre d’affaires du segment division Distribution Numérique

Valeurs associées

Mes listes

valeur

dernier

var.

4.17 -1.17%
61.58 -0.96%
20.8 -1.42%
0.18 0.00%
11.119 +0.10%
0.02 0.00%
0.39 0.00%
2.5 -16.94%
1.288 -0.19%
14.645 -5.09%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.