1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Taxe européenne sur les transactions financières : nouvelle date butoir en septembre

Novethic17/06/2016 à 08:34

Les négociations autour d'une taxe sur les transactions financières (TTF), souhaitée par dix pays de l'Union Européenne (France, Allemagne, Belgique, Portugal, Autriche, Slovénie, Grèce, Espagne, Italie, Slovaquie), et qui devaient aboutir en juin, sont à nouveau prolongées jusqu'en septembre.

C'est ce qu'a annoncé jeudi 16 juin le ministre autrichien des Finances, Hans Schelling, qui préside les discussions. "En septembre il faut prendre une décision finale (...) Tout le monde a conscience que si nous n'avons pas de solution en septembre, c'est très probable que nous n'y parviendrons pas du tout", a-t-il ajouté.

Deux groupes de travail vont maintenant étudier les derniers problèmes techniques soulevés notamment par la Belgique et la Slovénie.Selon Attac, "la Belgique, à l’écoute du secteur financier, soutient l’idée d’une exemption des produits dérivés. De l’autre, la Slovénie, qui n’a pas de place financière et dont le secteur financier est relativement faible, souhaite une taxation la plus large possible".

"La réunion de ce jour devait se traduire par l’annonce : celle d’une ambition politique des dirigeants européens, de réguler enfin la finance au profit des populations. A la place, les ministres déploient un nouvel écran de fumée et repoussent le moment tant attendu. A force de reculades, les dix pays, dont la France, sont en train de transformer la TTF en zombie", estime de son côté Alexandre Naulot, d'Oxfam France.

La création d'une taxe sur les transactions financières a été reportée à de nombreuses reprises depuis que 11 pays de l'Union européenne ont annoncé en 2012 qu'ils commenceraient à taxer les transactions sur les actions, les obligations et les produits dérivés. Fin 2015, l'Estonie a renoncé au projet et les gouvernements ont décidé de ne pas fiscaliser les échanges d'obligations. Seul consensus trouvé alors, la taxe aura une assiette large, s’appliquant sur les actions et les produits dérivés y compris les échanges intraday, c'est à dire réalisés au cours d'une même journée.    

Retrouvez cet article sur Novethic.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer