1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Taux : toujours proches des planchers absolus après le CPI US
Cercle Finance12/06/2019 à 18:46

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires ne s'affranchissent pas de leur tendance haussière, même si les rendements semblent avoir testé des planchers en début de semaine.

Stagnation en Europe, légère détente sur les T-Bonds US: les investisseurs estiment de moins en moins probable qu'un accord global sino-américain soit conclu d'ici le 'G-20' qui se tiendra d'ici 15 jours.

Les chinois ne semblent pas pressés de revenir à la table des négociations, et pas aux conditions -ni sous les menaces- envisagées par Donald Trump.

Le '10 ans' US se détend de -1,8Pt pour un rendement de 2,122%: cela fait exactement 200Pts de plus que pour nos OAT et 236Pts de plus que pour le 'Bund' qui s'enfonce un peu plus dans l'ère des rendements négatifs avec -0,235%.

Stabilité complète des 'Bonos' espagnols à 0,576%, légère dégradation sur les BTP italiens avec 2,442% contre 2,425% mardi.

Quelques chiffres étaient attendus ce mercredi: le Département américain du Travail a publié un 'CPI' en hausse de seulement 0,1% au mois de mai (et +0,1% également en donnée 'core' contre +0,2% attendu).

Par rapport à mai 2018, l'indice des prix a augmenté de 1,8% en données brutes et de 2% hors éléments volatils le mois dernier, des taux donc inférieurs aux consensus respectifs qui étaient de 1,9% et de 2,1%.

En France, l'emploi salarié dans le secteur privé se redresse: +93.800 (+0,4%) au premier trimestre 2019.

Le 1er Ministre français prononçait son discours de politique générale cet après midi: il y a eu peu d'annonces marquantes, sinon la confirmation que l'âge de départ permettant de toucher une retraite complète se situera au-delà de 62 ans (départ légal, mais avec décote).

Des négociations vont devoir être menées avec les partenaires sociaux et organismes de gestion pour déterminer s'il faut reculer l'âge du 'taux plein' de 2, 3 ou 4 ans.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer