Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Taux : stabilisation après 4 séances de nette dégradation.
Cercle Finance14/05/2021 à 18:47

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires finissent largement inchangés à travers toute l'Europe, du Nord au Sud tandis qu'une timide embellie se dessine sur les T-Bonds (-2,5Pts de base à 1,643%) malgré une déferlante de statistiques au profil pas toujours conformes aux attentes.

Lé décrue des rendements US semble 'raccord' avec les chiffres du jour mais cela relève peut-être du hasard si l'on se fie aux indices boursiers qui n'en ont tenu aucun compte.

La confiance des consommateurs américains se dégrade de 88,3 vers à 82,8 en avril d'après l'estimation préliminaire de l'indice de l'Université du Michigan (le consensus en espérait une légère hausse).

A 14H30, il n'ya avait pas eu l'ombre d'un tressaillement sur les T-Bonds malgré la stagnation surprise des ventes de détail: après un rebond de 10,7% en mars (révisé d'une estimation initiale de +9,8%), la consommation a stagné aux États-Unis le mois dernier (le consensus tablait sur une progression de +0,8% à +1,2%).

En excluant le secteur automobile (véhicules et équipements), les ventes de détail américaines se sont tassées de 0,8% en avril (après +9% le mois précédent), alors que le Département du Commerce espérait une progression symétrique de 0,8%.

Complétant un tableau inflationniste déjà largement évocateur (CPI et PPI à 4,2% et 6,2% respectivement en annualisé), les prix à l'importation aux États-Unis ont augmenté de 0,7% en avril par rapport au mois précédent selon le Département du Travail.

Une progression légèrement supérieure au consensus (et également de 0,7% hors produits pétroliers) et qui atteint +10,4% en rythme annuel (attention, 'effet de base' très important par rapport au creux d'avril 2020).

De leur côté, les prix à l'exportation ont progressé séquentiellement de 0,8% en données brutes (là encore, légèrement au-dessus du consensus) et de 0,9% hors produits agricoles, soit de +14,4% annualisé.

'Les orateurs de la Fed ont aidé hier à rassurer les investisseurs sur le fait que la banque centrale n'était pas pressée de relever les taux, et les attentes de futures hausses de taux ont légèrement baissé par rapport la veille', explique Deutsche Bank.

Enfin, la production industrielle pour le mois dernier a progressé de +0,7% (conformément aux attentes) et le taux d'utilisation des capacité flirte avec les 75% (74,9% précisément).

Pas de chiffres au menu ce vendredi, nos OAT et les Bunds se sont contentés de réitérer leurs niveaux de jeudi soir.

Plus au Sud, les Bonos espagnols et BTP italiens se détendent d'un point symbolique à 0,585 et 1,066% respectivement.

Outre-Manche, les Gilts se détendent de -4Pts à 0,863% mais se dégradent de+10Pts sur la semaine... même écart sur nos OAT qui affichent leurs plus mauvais niveaux depuis 2 ans (mai 2019).

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer