Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Taux :nouvelle détente, Powell rassure concernant l'inflation
information fournie par Cercle Finance14/07/2021 à 19:42

(CercleFinance.com) - Belle journée sur les marchés obligataires qui continuent de s'améliorer malgré des faisceaux concordants de prémices inflationnistes.

En Europe, la détente observée ce mercredi peut s'expliquer par une baisse de -1% de la production industrielle CVS dans la zone euro et de 0,9% dans l'UE, en rythme séquentiel, selon les estimations d'Eurostat, après des hausses de 0,6% et 0,5% respectivement en avril.

Dans la zone euro, la production a diminué de 2,3% pour les biens de consommation non durables, 1,9% pour l'énergie, 1,6% pour les biens d'investissement et 0,2% pour les biens intermédiaires, mais a augmenté de 1,6% pour les biens de consommation durables.

Nos OAT efface -1,5Pt à 0,015% (ça fait, -50% !), les Bunds également à -0,325%. Le recul est de -2,5Pts sur les Bonos à 0,3020% mais les BTP italiens se contente de -0,5Pt à 0,709%.

Aux Etats Unis, la tente des taux vers 1,365% semble anachronique vu la hausse de +1% des prix à la production aux Etats-Unis (en séquentiel) dont une hausse de 0,5% hors alimentation, énergie et négoce, des progressions supérieures aux attentes des économistes.

Sur les douze derniers mois, la hausse des prix producteurs s'établit en juin à 7,3% en données brutes et à 5,5% hors alimentation, énergie et négoce, en accélération donc par rapport à des hausses annuelles de respectivement 6,6% et 5,3% en mai.

Tout comme la veille, les marchés obligataires font preuve d'un remarquable sang froid, voir de sérénité puisque les T-Bonds US restent parfaitement stables à 1,3600% (même score la veille à la même heure).

Mais Jerome Powell s'est empressé de relativiser l'importance de cette hausse : il se dit convaincu que ce n'est qu'une poussée très passagère, due à des facteurs de pénurie très ponctuels (loisirs, semi-conducteurs, bois de charpente...) tandis que l'économie US a encore besoin d'un fort soutien monétaire avec des millions d'emplois à recréer.

Enfin, Outre-Manche, les Gilts finissent stables à 0,633%.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.