1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Taux : le 'full risk-on' fait son grand retour, chute des OAT
Cercle Finance12/04/2019 à 18:51

Les marchés obligataires ont lourdement consolidé ce vendredi, effaçant d'un coup tous les gains de la semaine, et la détente post-sommet de la BCE (mercredi).

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires ont lourdement consolidé ce vendredi, effaçant d'un coup tous les gains de la semaine, et la détente post-sommet de la BCE (mercredi).

Les marchés sont vraiment repassés en 'full risk-on' et les bons du Trésor subissent un arbitrage massif en faveur des actions.

Les T-Bonds US se retendent de +5Pts de base à 2,5550% et les Bunds 2029 repassent soudain positifs avec un spectaculaire décalage de +6,5Pts de base à 0,06%.

Nos OAT ne sont pas mieux loties avec +7Pts de base à 0,402% et une tension de +3,5Pts en 'hebdo' (contre -6Pts en matinée à 0,31%, après 0,285% mercredi soir).

Les 'Gilts' se tendent de +5Pts à 1,202% et sur la semaine, c'est pratiquement +10Pts de plus, malgré le report du 'Brexit' au 31/10/2019.

La confiance (totale) est de retour sur les actions avec le report du Brexit, les IPO, le redressement des exports de la Chine, les OPA, l'activisme des banques centrales... et le 'VIX' inscrit son meilleur score de l'année à 12,5 (-2,2%, plus l'indice est bas, plus la confiance des investisseurs est élevée, plus ils s'éloignent de l'obligataire).

La tension sur les Bunds et OAT ne saurait s'expliquer pas les chiffres 'macro' du jour en Europe: la production industrielle CVS a diminué de 0,2% dans l'Eurozone et reste inchangée dans l'Union européenne, selon les estimations d'Eurostat.

En janvier 2019, elle avait augmenté de 1,9% dans la zone euro et de 1,3% dans l'UE (chiffres révisés en hausse). Par rapport à février 2018, elle a diminué de 0,3% dans la zone euro, tandis qu'elle a augmenté de 0,3% dans l'UE en février 2019.

Aux Etats Unis, le plongeon des T-Bonds ne s'explique pas davantage par les prix américains à l'importation: ils ont augmenté de +0,6% pour le troisième mois consécutif en mars (après +1% en février) selon le département du Travail, dopés par la hausse du prix du pétrole (+4,7% en mars après un bond de 9,7% en février).

Mais sur les 12 derniers écoulé, les prix à l'importation sont stables, après avoir baissé pendant trois mois d'affilée.

Enfin, l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan ressort à 96,9 points en estimation préliminaire au mois d'avril, alors que les économistes l'anticipaient à 98,1 points, après 98,4 au mois de mars.

Il est rare que 'l'Umich' se dégrade quand Wall Street est au plus haut.

Le retour en force du 'risk on' n'a pas vraiment profité aux 'souverains' périphériques : les BTP italiens se retendent de +4,5Pts à 2,548%, les 'bonos' espagnols font pire encore avec +5Pts à 1,052%... mais la semaine reste positive avec -6Pts de base.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

33.88 -1.12%
4442.75 +0.10%
1.08665 +0.09%
33.17 -1.40%
59.81 +4.86%

Les Risques en Bourse

Fermer