1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

taux: la détente l'emporte malgré inflation Eurozone à 1,4%
Cercle Finance04/04/2018 à 19:33

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires sont passés en quelques heures du régime 'aversion au risque' au régime 'rien de grave à l'horizon, retour vers les actions'.

Au final, après de beaux écarts intraday, la journée s'achève sans grands changements, notamment en Europe.

Les Bunds se détendent de -0,5Pt de base à 0,498%, les OAT de -1Pt à 0,727%... et les T-Bonds US affichent une parfaite stabilité à 2,738%, après avoir oscillé entre 2,748 et 2,788%v (ils avaient lâché -4Pts du fait de l'accentuation du bras de fer commercial sino-américain, avec un projet de surtaxation de +25% de 106 produits importé des Etats Unis).

Dans un tel climat, les indicateurs du jours se sont trouvé largement relégués au second plan: les intervenants ont peu réagi aux résultats de l'enquête ADP sur l'emploi dans le secteur privé au mois de mars : +241.000 au lieu de +190.000 attendu (dont +176.000 nouveaux jobs dans le secteur des 'services', +65.000 dans le secteur manufacturier).

Les commandes à l'industrie américaine se redressent de +1,2% après un recul équivalent de -1,3% au mois de janvier (chiffres sans surprise).

Pas de quoi redonner le moral à Wall Street avec l'ISM des services du mois de mars: il s'est établi à 58,8 (repli de 0,7 point en données mensuelles)

et concorde cette fois-ci avec l'indice PMI des services d'IHS Markit, en recul de -1,9 à 54 (après 55,9 en février).

La stabilité des Bunds et des OAT constitue un vrai paradoxe puisque le taux d'inflation annuel de la zone euro est ressorti à 1,4% le mois dernier, en nette hausse par rapport à son niveau de 1,1% de février (estimation 'flash' d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne).

Le taux de chômage s'est de son côté établi à 8,5% en février 2018, en recul de 0,1 point en données séquentielles et de 1 point par rapport à février 2017. Il s'agit du taux le plus faible enregistré dans la région depuis décembre 2008.

Plus au Sud, l'appétit pour le risque a profité aux 'bonos' -2Pts de base à 1,1600% puis aux BT italiens, avec -3Pts de base à 1,756%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5210.65 +0.28%
0.647 -0.92%
12.6 -9.48%
4.562 +2.98%
105.9 +16.69%

Les Risques en Bourse

Fermer