1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Taux :fin de mois calme après légère dégradation en septembre
Cercle Finance30/09/2019 à 19:17

(CercleFinance.com) - Dernière séance du mois sans grand relief sur les marchés obligataires malgré des statistiques qui ont fait clairement réagir le FOREX, avec un Euro nettement affaibli par les chiffres d'inflation en Allemagne.

Les Bunds subissent même une légère dégradation de 1Pt de base à -0,575% contre -0,585% et les OAT affichent le même écart à -0,275% contre -0,285%.

Sur le mois écoulé, les Bunds se tendent de +13Pts de base, nos OAT de +14,2Pts.

Plus au Sud, les 'bonos' espagnols s'améliorent de 1,8Pts à 0,152% (en Espagne, la croissance du 2ème trimestre a été revue de +0,5 à +0,4%) mais les BTP italiens imitent les Bunds et les OAT avec +1Pt à 0,8350%.

Le même calme règne outre Atlantique avec des T-Bonds stables à 1,685% (pour la seconde séance consécutive), malgré la chute du 'PMI' de Chicago de 50,4 vers 47,1, un score très éloigné des 50 anticipé par le consensus... mais qui intègre les conséquences de nombreux mouvements sociaux dans le secteur automobile US et notamment de la grève chez General Motors mi-septembre.

Les opérateurs avaient pris connaissance ce lundi matin d'une nouvelle estimation de la croissance britannique au deuxième trimestre. .

Le chiffre le plus marquant de ce lundi fut celui de l'inflation en Allemagne: selon Destatis, la hausse des prix connait un brusque ralentissement au mois de septembre, de 1,4% en août vers 1,2% ce mois-ci (après +1,7% en juillet) alors que le consensus Factset tablait sur + 1,3%, sous-estimant la contraction de -1,1% des prix de l'énergie (après +0,6% en août).

La tendance est largement confirmée par l'indice des prix à la consommation harmonisé à l'échelle européenne (l'IPCH que suit de très près la Banque centrale européenne) avec un rythme annuel tombé à +0,9% en septembre.

Cette faiblesse de l'inflation a fait rechuter l'Euro sous les 1,0900/$, à 1,0885 au plus bas.

La stabilité du chômage à 5% en Allemagne n'a apporté aucun réconfort.

Outre-Manche, le produit intérieur brut (PIB) du Royaume Uni a reculé de 0,2% en volume au deuxième trimestre 2019 par rapport aux trois premiers mois de l'année, selon l'Office National de Statistiques qui confirme donc son estimation du mois d'août.

Une 'stat' sans aucun impact sur les 'Gilts', figés à 0,485%.

Ces prochains jours seront publiés notamment une estimation rapide de l'inflation en zone euro, les indices PMI et ISM en Europe et aux Etats-Unis, ainsi que le rapport mensuel sur l'emploi américain, au titre de septembre ce vendredi.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5679.68 -1.94%
1.08795 -0.01%
1.61 +1.26%
54.98 -2.19%
41.14 -2.43%

Les Risques en Bourse

Fermer