Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Taux: embellie en Europe malgré chiffres d'activité robustes
information fournie par Cercle Finance24/01/2023 à 19:50

(CercleFinance.com) - Encore une belle séance où tout finit au plus haut, les indices boursiers, les marchés obligataires.
Sans tendance ce matin, nos OAT n'ont cessé de gagner du terrain ce mardi après midi, les taux se détendant symétriquement.
Au final, nos OAT effacent -7Pts à 2,585%, les Bunds -5,5Pt à 2,147%, les 'Bonos' -7Pts à 3,127% et les BTP italiens -9,5Pts à 3,924%.

C'est un peu inespéré après les chiffres encourageants de l'indice PMI composite S&P Global de l'activité de la zone euro (estimation flash).
Celui-ci s'est redressé pour un troisième mois consécutif en janvier, à 50,2 contre 49,3 en décembre, repassant ainsi au-dessus de la barre de 50 du sans changement.
L'indice signale donc une modeste croissance du secteur privé de la zone euro, la première depuis juin 2022, grâce au secteur des services dont l'indice est remonté à 50,7, tandis que la production manufacturière (indice en hausse à 49) n'a que légèrement diminué.

Pour l'Hexagone, l'indicateur est un peu plus mitigé. L'indice PMI flash composite de l'activité globale en France, est passé de 49,1 en décembre 2022 à 49 en janvier, signalant ainsi une troisième baisse mensuelle consécutive de l'activité des entreprises du secteur privé français.
De telles données ne sont pas de nature à dissuader la BCE de remonter ses taux de 50Pts lors de ses 2 prochaines réunions -voir de continuer avec des +25Pts au 2ème trimestre- et d'agir aussi longtemps que nécessaire pour être certain d'avoir repris le contrôle de l'inflation.

Aux Etats Unis, les chiffres du jour sont également encourageants mais cela n'impacte pas les T-Bonds qui se détendent de -6Pts à 3,462%.
Le PMI 'composite' US des directeurs d'achat publié par S&P-Global remonte à 46,6 contre 45 en décembre, au plus haut depuis 3 mois.
Dans le détail, le PMI des 'services' (tertiaire) est passé de 44,7 à 46,6 entre décembre et janvier (déjouant un consensus de 45).
Le PMI du secteur manufacturier (industrie) remonte de 46,2 à 46,8 (contre 46 anticipé, c'est un plus haut depuis 2 mois).

L'embellie était aussi au rendez-vous Outre-Manche (-6Pts à 3,304% sur les 'Gilts') avec des chiffres d'activité appelant la Bank of England à moins d'agressivité sur les taux.
L'indice d'activité S&P Global/CIPS du secteur privé en Grande-Bretagne a reculé en janvier vers 47,8 en janvier après 49,0 en décembre, soit la prévision la plus basse du consensus de Reuters auprès d'économistes.
Ce recul est mis sur le compte de la hausse des taux d'intérêt, des grèves à répétition et la faiblesse de la demande.




0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.