1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Taux : détente généralisée, sauf en Italie, Gilts UK en forme
Cercle Finance15/05/2019 à 18:55

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.com) -La tension sur les marchés rechute, les indices boursiers se redressent, le secrétaire d'état aux finances Steven Mnuchin vient de déclarer (vers 18H) que les pourparlers avec la Chine devraient reprendre à bref délai.

Les T-Bonds font pourtant preuve de fermeté et le rendement se détend de -3,5Pts de base vers 2,378%, un 'plus bas' annuel en terme de rendement.

Les Bunds (même écart de -3,5Pts) viennent également d'atteindre les -0,1% de rendement, et même -0,13% au plus bas et -0,106% en clôture.

Nos OAT se détendent de -3,2Pts de base à 0,297%.

En France, en avril 2019, l'indice des prix à la consommation (IPC) ressort en hausse de 0,3% sur un mois, après +0,8% en mars, selon l'Insee. Corrigés des variations saisonnières, il augmente aussi de 0,3% après +0,1% en mars.

La deuxième estimation de la croissance en zone euro au titre du premier trimestre ressort comme prévu à +0,4% et s'élève à +0,5% dans l'UE à 27.

Par ailleurs, selon une estimation préliminaire de Destatis, le PIB de l'Allemagne a augmenté de 0,4% en 'CVS' au premier trimestre 2019, conformément au consensus des économistes.

Aux Etats-Unis les ventes de détail s'avèrent décevantes: elles reculent de -0,2% (contre +0,3% attendu) après un bond de 1,7% en mars, selon le Département du Commerce.

En excluant le secteur automobile, les ventes au détail américaines se sont accrues marginalement de 0,1% le mois dernier, après une hausse de 1,3% le mois précédent, déjouant le consensus des économistes (qui tablaient sur une augmentation de 0,7%).

Autre déception: la production industrielle des États-Unis a reculé de 0,5% en avril, après une hausse de 0,2% en mars, selon les données mensuelles de la Réserve fédérale, alors même que le consensus visait un gain de 0,1%.

De son côté, le taux d'utilisation des capacités dans l'industrie américaine est ressorti en baisse de 0,6 point à 77,9% le mois dernier, là où un taux de 78,7% était attendu par les économistes en moyenne.

Côté 'bonne surprises', l'indice Empire State de la Fed de New York rebondit de 10,1 vers 17,8 et l'indice NAHB (baromètre des constructeurs de maison individuelles) se redresse de 62 vers 66 (contre 63 attendu).

Les grands gagnants du jour sont les 'gilts' britanniques avec une détente de -4,2Pts à 1,064% alors que la question de la démission de Theresa May est remise sur la table par ses propres troupes après de nouvelles tractations avec le parti d'opposition (Le 'Labour') de Jeremy Corbyn en vue de négocier un compromis sur le Brexit (avec maintien du R.U dans l'union douanière européenne).

Un petit coup d'oeil sur les dettes 'périphériques' pour constater que les 'bonos' espagnols bénéficie d'une embellie de 2Pts à 0,96% (contre 0,98%) tandis que les BTP italiens se dégradent symétriquement de +2Pts à 2,75%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer