1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Taux: détente en périphérie, T-Bonds en repli après l'ISM US
Cercle Finance04/09/2018 à 17:49

(CercleFinance.com) - Les indices boursiers corrigent assez lourdement ce mardi, dans une sorte de remake de la séance de vendredi, et cela fait 2,5% de perdus en 2 séances (celle de lundi ne comptait pas, les US étant fermés).

Une preuve d'aversion au risque qui aurait dû soutenir les Bunds, les dettes 'coeur' du nord de l'Europe.

Mais il n'est est rien et c'est au contraire de l'appétit pour le risque qui se matérialise avec une nette détente des BTP italiens avec -16Pts de base à 3,025% (sur l'espoir que Salvini/Di Maio proposent un budget de compromis qui ne révulse pas Bruxelles et le BCE).

Les 'bonos' espagnols se détendent de -2,5Pts à 1,465% et le '10 ans' de -2,3Pts à 1,885%.

Les Bunds se dégradent symétriquement de +2,5Pts à 0,36%, les 'Gilts' britanniques de +2,3% à 1,429% et nos OAT sont à la croisée des chemins et restent parfaitement inchangées à 0,695%.

Aux Etats Unis, les T-Bonds se tendent de +5Pts à 2,904% et creusent un peu l'écart par rapport au '2 ans' qui prend +3Pts à 2,659%.

Le '30 ans' affiche +6Pts à 3,069% et se retrouve +41Pts au-delà du '2 ans' contre 35Pts fin août.

Cette tension semble assez logique après parution de l'indice ISM manufacturier aux États-Unis: il effectue un bond inespéré de +3,2Pts à 61,3 au mois d'août (contre 57,3 anticipé) et réalise son meilleur score depuis mai 2004 (avec 18 secteurs industriels, sur 16 en expansion).

Paradoxalement, le rapport IHS Markit sur ce même secteur manufacturier américain (PMI) ressort en nette baisse, de 55,3 vers 54,7, et c'est le plus mauvais score depuis novembre 2017: une même réalité, 2 visions statistiques inconciliables !

Les prix à la production industrielle ont augmenté de 0,4% dans la zone euro et de 0,3% dans l'UE en juillet 2018 par rapport à juin, selon les estimations d'Eurostat, après des hausses respectives de 0,4% et de 0,5% le mois précédent.

Dans la zone euro, la progression de juillet est due essentiellement à une augmentation des prix de 1,1% dans le secteur de l'énergie. Les prix dans l'ensemble de l'industrie à l'exclusion de ce secteur n'ont augmenté que de 0,1%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

CGG
1.452 -3.90%
1.13762 -0.17%
5.15 +0.59%
28.255 -6.47%
1.765 -1.70%

Les Risques en Bourse

Fermer