1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tabac : devant la colère des buralistes, le Sénat supprime le paquet neutre
Le Parisien22/07/2015 à 17:56

Tabac : devant la colère des buralistes, le Sénat supprime le paquet neutre

Il devait entrer en vigueur en mai 2016. Le paquet neutre pourrait bien ne jamais voir le jour en France. Face à la grogne des buralistes et à leurs arguments, le Sénat qui examinait, mercredi, le plan anti-tabac du gouvernement  a décidé de supprimer le projet de paquet de cigarettes neutres. 

La commission des affaires sociales a adopté à la place un amendement proposant de suivre la directive européenne qui prévoit d'accroître la taille des avertissements sanitaires sur les paquets. Le paquet neutre pourrait toutefois être réintroduit en séance, en septembre, à la faveur d'un autre amendement du gouvernement ou de la gauche.

Il pourra être aussi présenté à nouveau en nouvelle lecture à l'Assemblée, qui l'avait adopté en avril. En cas de désaccord entre sénateurs et députés, ce sont ces derniers qui ont le dernier mot.

De leur côté les buralistes sont prêts à tout pour faire échouer le dispositif. Ce matin, plusieurs centaines de buralistes se sont réunis devant le siège du Parti socialiste avant de rejoindre le palais du Luxembourg où se trouve le Sénat. Pour démontrer leur détermination, les buralistes ont répandu dès vers 6h30 du matin près de 4 tonnes de carottes, rue de Solférino dans le VIIe arrondissement de Paris. Des carottes qui faute de pouvoir être redistribuées par la mairie de Paris, en raison de leur origine indéterminée, ont été données à la garde républicaine pour nourrir les chevaux. 

Les buralistes ont répandu près de 4 tonnes de carottes devant le siège du Parti socialiste, rue de Solférino. (Photo : Stéphane Cheng.)

Les buralistes se sont ensuite rassemblés à 11 heures devant le ministère de la Santé, pour distribuer des tracts, avant de converger vers le Sénat. Là, vers 14 heures, à grand renfort de sifflets, fumigènes, pétards et cornes de brume, les représentants des fédérations des buralistes ont tenu à se faire entendre des sénateurs, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

56 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • heimdal
    24 juillet08:37

    Tu SAOS combien coûte une simple journée d'hôpital avec les spécialistes ,le traitement et tout le tremblement.Ca atteint quasiment 3000 euros/jour.Le cancéreux coûte une méga blinde à la société sans compter qu'auparavant il aura été tubard pendant 20 ans donc autant de généralistes et de médicaments.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer