1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Syrie-800 casques blancs évacués par Israël vers la Jordanie
Reuters22/07/2018 à 09:32

    AMMAN/JERUSALEM, 22 juillet (Reuters) - La Jordanie a
annoncé dimanche avoir donné son feu vert à l'Onu pour organiser
l'entrée sur son territoire et le transfert vers des pays tiers
d'environ 800 "casques blancs" syriens, des secouristes opérant
en zone rebelle dont les vies étaient menacées par l'offensive
des forces de Bachar al Assad dans le sud-ouest de la Syrie.
    Un porte-parole du ministère jordanien des Affaires
étrangères, Mohamed al Kayed, a précisé qu'Amman avait accepté
d'accorder l'asile temporaire à ces membres de la Défense civile
syrienne et à leurs familles à la demande du Royaume-Uni, de
l'Allemagne et du Canada qui les accueilleront dans les trois
prochains mois.
    L'armée israélienne a annoncé de son côté dans un communiqué
avoir mené dans la nuit de samedi à dimanche une "opération
humanitaire pour sauver des membres d'une organisation civile
syrienne et leurs familles... en raison d'une menace imminente
pour leur vie".
    Elle a ajouté que ces civils allaient être transférés vers
un pays tiers à la demande des Etats-Unis et de pays européens.
    Selon les médias israéliens, l'évacuation des "casques
blancs", têtes de turcs du régime de Bachar al Assad, a été
assurée via le territoire israélien.
    Les secouristes avaient fui la progression des forces
gouvernementales syriennes et de leurs alliés dans les provinces
de Deraa et de Kouneïtra jusqu'aux abords du plateau du Golan
occupé par Israël.

 (Suleiman Al-Khalidi à Amman et Jeffrey Heller à Jérusalem
Tangi Salaün pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

10.562 +0.67%
1.13415 +0.19%
66.97 +0.04%
25.335 +1.42%
2.138 -0.65%

Les Risques en Bourse

Fermer