Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Suspension des vols de 787 au Japon après un incident

Reuters16/01/2013 à 10:08

LES VOLS DE 787 SUSPENDUS AU JAPON

par Mayumi Negishi et Mari Saito

TOKYO (Reuters) - Un Boeing 787 a été contraint d'effectuer un atterrissage d'urgence mercredi à Takamatsu, dans l'ouest du Japon, en raison d'un problème technique qualifié de sérieux et qui a incité deux compagnies aériennes locales à suspendre les vols de ce type d'appareils pour des vérifications de sécurité.

L'avion de la compagnie All Nippon Airlines a été contraint de se dérouter lorsque les pilotes ont senti une odeur dans le cockpit du 787 et ont reçu un signal d'alerte pour la fumée en provenance du panneau électronique.

Les 129 passagers et huit membres d'équipage ont été évacués sains et saufs mais le ministère japonais des Transports a qualifié cet incident de très grave, affirmant qu'il aurait pu conduire à un accident.

La compagnie ANA a immédiatement annoncé qu'elle suspendait l'activité des 17 appareils de ce type qu'elle possède dans sa flotte le temps de procéder à des vérifications de sécurité, imitée par Japan Airlines.

La cause de l'incident n'a pas été pour l'instant déterminée mais ANA a précisé que les instruments de mesure à bord de l'appareil ont signalé un problème sur une batterie.

L'administration de l'aviation civile japonaise a dépêché une équipe d'enquêteurs sur place et prend cet incident très au sérieux car il intervient après plusieurs autres sur ce type d'appareils de Boeing.

Cet incident fait suite à une série d'autres problèmes rencontrés par le long-courrier Dreamliner qui ont incité l'administration de l'aviation civile américaine (FAA) à lancer une étude sur la conception, la fabrication et l'assemblage de l'appareil.

"CRISE GRAVE"

Une fêlure a été détectée sur le hublot du cockpit d'un avion la semaine dernière tandis qu'un problème sur le système de freinage d'un autre exemplaire a été signalé et deux avions ont connu des problèmes de fuite de carburant.

"Je pense que nous approchons du point où il (Boeing) doit considérer cela comme une crise grave", a estimé Richard Aboulafia, analyste chez Teal Group à Fairfax en Virginie. "Cela va modifier la manière dont les gens considèrent cet appareil s'ils n'agissent pas rapidement".

Le vol de mercredi assurait la liaison entre Yamagushi dans l'ouest du Japon et l'aéroport de Haneda près de Tokyo. L'avion de l'ANA a décollé peu après 08h00 (23h00 GMT) mais a dû effectuer un atterrissage d'urgence à 08h45.

Le Japon est le principal débouché actuellement pour le Dreamliner, la compagnie Japan Airlines et sa concurrente ANA exploitant 24 de ces appareils sur les 50 en service. ANA a précisé qu'elle entendait conserver le Boeing 787 au sein de sa flotte pour le moment.

La compagnie australienne Qantas Airways a dit que ses commandes de 15 Boeing 787 étaient maintenues et la direction de l'aviation civile indienne a précisé qu'elle allait demander des vérifications sur la sécurité de ces appareils, dont six exemplaires sont exploités par Air India.

Le Dreamliner, premier appareil fabriqué principalement en composite de carbone, représente un progrès dans la fabrication des avions. Avant d'aboutir, le projet a été perturbé par coûts imprévus et a subi des années de retard.

Certains observateurs estiment que Boeing a sans doute précipité les choses pour combler une partie de ces retards et que cela expliquerait les problèmes actuels, ce que l'avionneur dément catégoriquement.

L'incident a eu des répercussions immédiates puisque les actions des fournisseurs du Dreamliner au Japon, Fuji Heavy Industries, Mitsubishi Heavy Industries et IHI accusaient des baisses de 2,5 à 3% à la bourse de Tokyo.

L'action de GS Yuasa Corp, qui produit les batteries équipant le Dreamliner, enregistrait un repli de 4,5% tout comme Toray Industries fabricant de la fibre de carbone entrant de le composite de l'appareil.

Le ministre japonais des Transports avait déjà reconnu que la confiance des passagers dans le 787 Dreamliner était en jeu.

La FAA a indiqué pour sa part qu'elle n'entendait pas prendre de mesures supplémentaires après cet incident mais qu'elle consignait celui-ci dans l'évaluation globale de la sécurité du 787 qu'elle a lancée vendredi.

Mayumi Negishi; Pierre Sérisier pour le service français


Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.