Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

SUEZ rejette fermement la proposition de VEOLIA
information fournie par AOF11/03/2021 à 16:35

(AOF) - A défaut de convaincre le conseil d'administration de Suez, Veolia semble avoir tenté de séduire les salariés. Ce matin, Antoine Frérot a proposé de céder au fonds Meridiam toute l'activité française de son concurrent, qu'il tente de racheter. Il a assuré que Meridiam, gestionnaire de long terme, s'était engagé à garder les salariés français au moins quatre ans, une exigence de Suez.

Le dirigeant assure que sa proposition sera soutenue" par ceux et celles qui souhaitent sincèrement une solution apaisée et rapide ".

Pas par la direction de Suez en tout cas. Dans un communiqué, le conseil d'administration a annoncé qu'il étudierait la solution présentée par son rival "même si, à ce stade, la proposition de Veolia manque de sérieux". Selon lui, les activités en France constitueraient un ensemble "non pérenne", étant amputées de la croissance et de l'innovation des développements internationaux.

"Pour les salariés du groupe en France, la proposition de ce jour affiche donc des garanties sociales en trompe l'œil", ajoute Suez, qui continue par ailleurs de juger le prix de l'offre, à 18 euros par action, ni juste et ni acceptable. Affaire à suivre donc...

Valeurs associées

Euronext Paris +0.03%
Euronext Paris -3.33%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 11/03/2021 à 16:35:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

1 commentaire

  • 11 mars17:21

    bravo !


Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.