Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Succès des adjudications espagnole et française

Reuters20/09/2012 à 17:07

RENDEMENT EN NETTE BAISSE POUR L'ADJUDICATION ESPAGNOLE

par Nigel Davies et Raoul Sachs

MADRID/PARIS (Reuters) - L'Espagne a émis jeudi 4,8 milliards d'euros de dette, dont 3,9 milliards d'euros de sa nouvelle obligation à trois ans et 859 millions d'euros de dette à 10 ans dans de bonnes conditions.

Des professionnels estiment que l'attrait du trois ans confirme que le marché s'attend à ce que Madrid demande formellement l'aide du Mécanisme européen de stabilité (MES) qui lui ouvrirait les portes du nouveau programme de la Banque centrale européenne (BCE) d'achat de dette souveraine (OMT, Opérations monétaires sur titres) des pays en difficulté.

La BCE a fait savoir que ces achats, sur le marché secondaire, porteraient sur des titres de maturité maximum de trois ans. Le gouvernement espagnol s'est jusqu'ici montré réticent à franchir cette étape.

La France de son côté a émis sans difficulté 7,965 milliards d'euros de dette moyen terme (BTAN), dont 3,165 milliards d'euros du BTAN de référence à deux ans (0,75% septembre 2014), à un taux moyen historiquement bas de 0,2%, battant un précédent record (0,54%) enregistré lors d'une adjudication en juin.

Le montant servi s'inscrit dans le haut de la fourchette (7 à 8 milliards d'euros) annoncée et le ratio de couverture (montant demandé/montant servi) est ressorti à 2,4.

Le Trésor espagnol s'est financé à trois ans au taux moyen de 3,845%, soit 9 points de base au-dessus du taux de marché, mais nettement en-dessous des plus hauts qui ont précédé les déclarations du président de la BCE Mario Draghi cet été.

Le président de la BCE avait déclenché une détente le 26 juillet en prévenant que la BCE ferait tout pour sauver la zone euro et réduire les écarts excessifs de taux.

PRIME AU TROIS ANS

Sur le marché, le taux à trois ans espagnol est tombé de 7,47% le 24 juillet à 3,78% ce jeudi.

Le coût de financement de l'Espagne à 10 ans s'est également détendu, le taux moyen de l'adjudication de ce jeudi étant ressorti à 5,67% contre 6,65% en août, et 7,61% le 24 juillet.

"Dans l'ensemble c'est une bonne adjudication", estime Michael Leister, stratégiste chez Commerzbank.

Commentant l'adjudication française, Alessandro Giansanti, stratégiste chez ING, dit "ne pas voir de problème".

"Il y a des risques liés à la réduction du déficit budgétaire mais la France est un marché très liquide et le meilleur de la zone euro après l'Allemagne, particulièrement pour les gros investisseurs", ajoute-t-il.

L'Agence France Trésor, qui gère la dette de l'Etat, a, outre le BTAN deux ans, émis des titres à trois ans et cinq ans. Sur cette dernière maturité, le taux moyen est ressorti à 0,98% contre 0,86% en juillet, reflétant une tension sur le 5 ans français depuis quelques jours.

L'AFT a également adjugé 1,777 milliard d'obligations assimilables du Trésor indexées sur l'inflation de la zone euro (OATei) et sur l'inflation française (OATi) pour un montant annoncé compris entre 1,5 et 2,0 milliard d'euros.

Selon les données de l'AFT, la France a émis depuis le début de l'année et après ces adjudications 156,5 milliards d'euros de dette à moyen et long terme, soit près de 88% de son programme d'émission 2012 (178 milliards d'euros nets des rachats).

Raoul Sachs, édité par Matthias Blamont


Mes listes

valeur

dernier

var.

193.26 +0.62%
59.95 +2.30%
0.624 +2.30%
113.24 -0.67%
66.87 +1.00%
1.211 +0.05%
1.819 -0.12%
20.31 +0.64%
1.226 -9.32%
82.98 +0.58%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.