1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

STRATEGIE-Carmignac privilégie les actions moins cycliques
Reuters21/04/2015 à 13:28

PARIS, 21 avril (Reuters) - * La croissance mondiale reste modérée, ce qui permet le maintien d'une liquidité abondante, remarque Carmignac, estimant toutefois qu'en zone euro, où les entreprises profitent pleinement de la baisse de l'euro, du pétrole et des taux, des relais de croissance vont devoir être trouvés tandis qu'aux Etats-Unis l'activité va continuer de décevoir. * La liquidité abondante et les taux bas favorisent les valeurs de qualité peu sensibles au cycle économique et justifient la diversification géographique, estime la société de gestion. * En Europe, les entreprises à forte visibilité ainsi que celles offrant croissance stable et dividende régulier présentent le meilleur couple rendement-risque, juge Carmignac, qui privilégie aux Etats-Unis les valeurs peu sensibles au cycle économique ou en lien avec l'innovation. * Les obligations bénéficient au niveau mondial du soutien prolongé des banques centrales même si la Réserve fédérale prépare les marchés à une remontée très graduelle des taux d'intérêt américains. En Europe, la pression baissière sur les rendements exercée par la politique monétaire de la BCE devrait se prolonger. * Dans la sphère obligataire, il semble donc prématuré de couvrir les portefeuilles dès à présent mais les valorisations des pays développés sont tendues et justifient une vigilance renforcée, prévient la société de gestion. * LE POINT sur la gestion d'actifs en France FUND/FR (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer