1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Stada passe sous le contrôle du tandem de fonds Bain-Cinven
Reuters18/08/2017 à 14:00

STADA PASSE SOUS LE CONTRÔLE DU TANDEM DE FONDS BAIN-CINVEN

FRANCFORT (Reuters) - Les fonds d'investissement Bain Capital et Cinven ont définitivement pris le contrôle du groupe pharmaceutique allemand Stada au terme d'une offre d'achat améliorée, après des mois d'incertitudes.

L'opération constitue le plus important rachat d'une entreprise allemande cotée en Bourse par des groupes de capital-investissement.

Les actionnaires de Stada ont apporté à l'offre, close mercredi soir, plus de titres que le seuil minimum de 63% fixé pour procéder au rachat, ont annoncé Bain et Cinven, ainsi que Stada, dans deux communiqués distincts publiés vendredi.

"C'était très, très serré", a précisé un banquier proche de l'opération .

Le pourcentage précis de titres apportés sera publié dans la journée, ont précisé les fonds acquéreurs.

Ils avaient relevé leur offre à 66,25 euros par action, au lieu de 66 euros auparavant, et ramené le seuil d'apport du capital nécessaire pour procéder au rachat de 67,5% à 63%, après l'échec d'une première tentative à 5,3 milliards d'euros.

La nouvelle offre était supérieure d'environ 16 millions d'euros à la première.

Les deux fonds avaient le soutien de la direction de Stada.

L'action Stada gagnait 12,01% à 71,80 euros vers 11h45 GMT, un niveau nettement supérieur à l'offre, bénéficiant de spéculations selon lesquelles les actionnaires minoritaires pourraient obtenir un prix encore plus élevé de la part des fonds lorsqu'ils chercheront à prendre le contrôle total de Stada.

(Ludwig Burger, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer