Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Square change de nom pour devenir Block
information fournie par AOF02/12/2021 à 14:38

(AOF) - Le spécialiste américain des paiements en ligne Square a annoncé qu'il changeait son nom en Block. "Ce nom a de nombreuses significations associées à l'entreprise : des blocs de construction, des blocs de quartier et leurs entreprises locales, des communautés qui se réunissent lors de fêtes de quartier pleines de musique, une blockchain, une section de code et des obstacles à surmonter", explique-t-il.

"Block est notre nouveau nom, mais notre objectif d'émancipation économique reste le même. Peu importe notre croissance ou nos changements, nous continuerons à construire des outils pour aider à facilité l'accès à l'économie " a déclaré son Directeur général et co-fondateur, Jack Dorsey.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Informatique / Logiciels : la consécration du cloud

La crise sanitaire a eu globalement un impact positif sur le monde du logiciel, notamment le marché français.

En 2020, pour la première fois, les entreprises ont davantage dépensé sur le plan mondial auprès des acteurs du cloud (ou informatique dématérialisée) tels qu’Amazon Web Services ou Microsoft Azure, qu'auprès des fabricants d'équipements et de logiciels (serveurs, routeurs,...).

Le logiciel français se porte bien

En accélérant la digitalisation des échanges et des modes de production, la crise sanitaire a eu un effet positif sur les cent premiers éditeurs de logiciels français. Le cumul des chiffres d’affaires du Truffle 100, classement des éditeurs de logiciels français, a progressé de 6,6% passant de 10,9 milliards d’euros en 2019 à 11,6 milliards d’euros en 2020. Seuls 33% de ces éditeurs affichent des revenus en recul, bien inférieur aux prévisions (62%). Pour la seule activité édition, l’ensemble des revenus du Truffle 100 a augmenté de 4,6%. 87% de ces acteurs proposent du SaaS (Software as a Service) et 63% souhaitent augmenter leurs projets à l’international, où  76% d’entre eux sont déjà présents.

Dassault Systèmes constitue toujours le premier éditeur français, avec 4,024 milliards d’euros de revenus (+12,6%), suivi par Sopra Steria (658,5 millions),  Murex (580 millions) et Cegid (498 millions d’euros,). Avec une croissance de 56%,  Claranova relègue Cegedim à la sixième place.

Le cloud conforté par la crise sanitaire

D'après le cabinet d'étude Synergy Research, pour la première fois l’an passé les entreprises dans le monde ont davantage externalisé en ligne l'hébergement de leurs données et de leurs logiciels en dépensant près de 130 milliards de dollars dans le cloud (+30% en un an). Elles n'ont investi « que » 90 milliards de dollars dans leurs salles informatiques. D’abord les serveurs disponibles en ligne ont permis un usage massif à distance. De plus,  l'afflux de nouveaux utilisateurs sur des outils comme Zoom ou Teams a poussé les éditeurs de ces logiciels à dépenser davantage sur les plateformes de cloud. Avec la 5G, en cours de déploiement,  de nouveaux usages vont apparaître.

Valeurs associées

NYSE +2.74%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.