1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

SPIRITUEUX-Rémy Cointreau brille grâce à son cognac et fait mieux qu'attendu
Reuters06/06/2019 à 07:39

    PARIS, 6 juin (Reuters) - Rémy Cointreau  RCOP.PA  a publié
jeudi des résultats annuels supérieurs aux attentes grâce aux
brillantes performances de son cognac Rémy Martin. 
    Le résultat opérationnel courant de son exercice 2018-2019
clos le 31 mars a progressé de 11,3% à 263,6 millions d'euros et
grimpé de 14,2% à périmètre et devises constantes, dépassant les
260,2 millions attendus par les analystes et la croissance
organique prévue de 13,4%.
    Sa marge opérationnelle a progressé de 1,3 point à 21,7%.
    Le cognac Rémy Martin, qui a bouclé l'exercice sur des
ventes record  , a dégagé un résultat opérationnel
courant en croissance organique de 17,9%, pour une marge de
27,7% (+1,4 point).
    Le résultat net hors exceptionnels atteint un record de
167,8 millions, en croissance organique de 16,3% et un dividende
exceptionnel de 1,0 euro sera proposé, outre un dividende stable
de 1,65 euro.
    Le groupe réitère son ambition de devenir le leader mondial
des spiritueux d'exception, avec à moyen terme 60% à 65% de ses
ventes réalisées grâce à des bouteilles de plus de 50 dollars,
et dit rester "ambitieux quant au potentiel de sa marge
opérationnelle courante a moyen terme". 
       
    
    Principaux résultats trimestriels des autres entreprises du
secteur : 
    
    * CAMPARI DÉMARRE BIEN 2019, CROISSANCE ORGANIQUE DE 10%
    7 mai - Les ventes de Campari  CPRI.MI  à périmètre constant
ont augmenté de 9,6% au titre du premier trimestre, grâce à la
bonne performance de ses marques à forte marge et la reprise sur
certains marchés émergents.
    Sur le même trimestre 2018, la croissance des ventes
s'établissait à 2,2%.
    Le bénéfice d'exploitation ajusté sur les  trois premiers
mois 2019 a atteint 72,4 millions d'euros, soit 19,6% du chiffre
d'affaires, à comparer avec une marge d'exploitation de 18,2% il
y a un an.
    
    * AB INBEV ENVISAGE UNE IPO DE SES ACTIVITÉS ASIATIQUES
    7 mai - Anheuser-Busch InBev  ABI.BR , le plus grand
brasseur au monde, a confirmé mardi qu'il envisageait
d'introduire en Bourse une part minoritaire de ses activités
asiatiques afin de créer un champion régional des biens de
consommation.
    Cette annonce, faite en même temps que la publication de ses
résultats du premier trimestre, fait suite à des informations
selon lesquelles le brasseur - propriétaire des marques
Budweiser, Corona ou encore Stella Artois - a mandaté des
banques pour préparer cette opération. Son endettement dépasse
les 100 milliards de dollars après le rachat en 2016 de son plus
proche rival SABMiller.
    Au premier trimestre, l'Ebitda du groupe ressort à 4,99
milliards de dollars, en hausse de 8,2% à périmètre constant,
mais sous le consensus Reuters qui était de 5,06 milliards. Le
chiffre d'affaires a progressé de 5,9% et les volumes de 1,3%.  
 La part d'AB InBev sur son plus grand marché, les Etats-Unis, a
reculé de 0,1 point de pourcentage, sa meilleure performance
depuis 25 trimestres.
    
    * CARLSBERG PUBLIE DES VENTES SUPÉRIEURES AUX ATTENTES AU T1
    2 mai - Le groupe danois Carlsberg  CARLb.CO  a publié jeudi
des ventes en hausse de 9% au titre du premier trimestre grâce
au succès de ses bières plus chères et a confirmé ses objectifs
pour l'ensemble de l'année.
    Le troisième brasseur mondial derrière Anheuser Busch InBev
 ABI.BR  et Heineken  HEIN.AS  a réalisé un chiffre d'affaires
de 13,89 milliards de couronnes (1,86 milliard d'euros) sur les
trois mois clos au 31 mars, supérieur au consensus moyen de
Reuters de 13,56 milliards de couronnes.
    Le groupe a confirmé s'attendre à une hausse de son bénéfice
d'exploitation d'environ 5% pour 2019, nettement en deçà de la
progression de 11% enregistrée en 2018.
    
    * RÉMY COINTREAU BOUCLE SON EXERCICE SUR DES VENTES RECORD
    24 avril - Rémy Cointreau  RCOP.PA  a bouclé son exercice
décalé sur des ventes record et une nouvelle envolée pour son
cognac Rémy Martin, toujours porté par de très solides
performances en Chine où l'appétit pour ses bouteilles haut de
gamme ne se dément pas.  
Le groupe a dégagé un chiffre d'affaires record de 1,21 milliard
d'euros en 2018-2019, en croissance organique de 7,8%, dépassant
les 7,2% de l'exercice précédent grâce au redressement des
ventes de sa liqueur Cointreau et au succès de son gin The
Botanist.
    Les ventes de Rémy Martin, son principal centre de profits,
ont quant à elles continué de briller, se maintenant à des
niveaux très élevés grâce à une demande chinoise toujours très
robuste malgré les craintes de ralentissement et à la solidité
du marché américain. Elles finissent ainsi l'exercice sur une
progression de 11,9%, après une hausse de 13,2% un an
auparavant.

    * PERNOD RICARD-L'OPÉRATIONNEL ATTENDU EN HAUT DE FOURCHETTE
    18 avril - Pernod Ricard  PERP.PA  a dit s'attendre jeudi à
une progression de son résultat opérationnel courant annuel dans
le haut de la fourchette prévue, malgré un ralentissement de la
croissance organique au troisième trimestre de son exercice
décalé.
    Le numéro deux mondial des spiritueux, ciblé par le fonds
activiste Elliott, a vu sa croissance nettement ralentir au
troisième trimestre à 2,5% à taux de changes constants, un
chiffre légèrement inférieur aux 2,8% attendus par les
analystes, après une hausse de 6% au trimestre précédent.
    Le propriétaire de la vodka Absolut, du cognac Martell ou du
whisky Jameson avait averti que sa croissance allait décélérer
en deuxième partie d'année, invoquant la nécessité de gérer la
croissance pérenne de son cognac, l'optimisation de ses stocks
aux Etats-Unis, et des litiges commerciaux en France en
Allemagne.      

 (Pascale Denis, Service Entreprises, édité par Jean-Michel
Bélot)
 

Valeurs associées

MIL +0.45%
Euronext Amsterdam +0.63%
Euronext Paris -1.14%
Euronext Paris +0.42%
Euronext Paris +0.81%
LSE +0.77%
LSE Intl +0.72%
Euronext Bruxelles +1.59%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer