Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ERSTE GROUP BK

40.34EUR
+1.10% 
Ouverture théorique 0.00

AT0000652011 EBO

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    40.34

  • clôture veille

    39.90

  • + haut

    40.34

  • + bas

    40.34

  • volume

    0

  • valorisation

    17 338 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    20.04.18 / 08:03:34

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ERSTE GROUP BK à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ERSTE GROUP BK à mes listes

    Fermer

Spéculations sur les résultats des stress tests de la BCE

Reuters22/10/2014 à 14:43

(Actualisé avec déclarations de la BCE, de Guindos, Erste Bank et sources sur HSH Nordbank) MADRID/VIENNE, 22 octobre (Reuters) - La banque autrichienne Erste Bank a réfuté mercredi les informations de presse selon lesquelles elle figurerait sur une liste d'au moins 11 établissements financiers ayant échoué aux tests de résistance menés par la Banque centrale européenne (BCE), tandis que les autres groupes cités par l'agence espagnole EFE se refusaient à tout commentaire. Les résultats des "stress tests" menés par la BCE et l'Autorité bancaire européenne (ABE) doivent être publiés dimanche à 12h00 (11h00 GMT). L'institution a dit qu'elle ne ferait d'ici-là aucun commentaire sur des spéculations ni sur des cas individuels. "Toute conclusion tirée de prétendus résultats finaux de l'exercice serait hautement spéculative jusqu'aux résultats définitifs du 26 octobre", a-t-elle déclaré dans un communiqué. L'euro a reculé après la publication des informations d'EFE, passant sous 1,27 dollar EUR= , et les principaux marchés boursiers cédaient du terrain. L'indice Stoxx des valeurs bancaires de la zone euro .SX7E abandonnait 0,1% à 10h19 GMT. "Ça ne provoque pas beaucoup de remous mais ça freine la tendance", a commenté Basil Petrides, trader de Beaufort Securities. Erste Bank ERST.VI perdait 1,4%. L'établissement a déclaré à Reuters n'avoir aucune raison de penser qu'il avait échoué aux tests. Les banques ont déjà reçu certaines informations sur le déroulement des tests, dans le cadre d'un "dialogue de supervision" avec la BCE. Cette dernière communiquera jeudi à chacune d'elle les résultats des tests la concernant. "Dans le dialogue de supervision, rien n'indique que nous n'ayons pas réussi", a dit un porte-parole d'Erste Bank. Les autres banques citées par EFE sont les italiennes Banco Popolare, Monte dei Paschi di Siena et Banca Popolare di Milano, les grecques Alpha Bank, Piraeus Bank et Eurobank, la portugaise Millennium BCP et la belge Dexia. L'agence espagnole ajoute, sans mentionner leur nom, qu'une deuxième banque autrichienne et une chypriote devraient aussi avoir échoué. HSH NORDBANK AURAIT RÉUSSI Les trois banques italiennes citées ont refusé de commenter l'information. La semaine dernière, l'administrateur délégué de Banca Popolare di Milano avait évoqué un dialogue rassurant avec la BCE. Alpha et Millennium BCP ont elles aussi refusé de commenter l'article et les autres établissements n'ont pu être joints dans l'immédiat. Par ailleurs, plusieurs sources financières proches du dossier ont déclaré à Reuters que l'établissement financier public allemand HSH Nordbank HSH.UL , jugé à risque en raison de son exposition au marché du transport maritime, en difficulté, devrait réussir les tests. La banque a refusé de commenter l'information. Côté espagnol, le ministre de l'Economie Luis de Guindos s'est déclaré mercredi serein mercredi quant aux résultats des tests concernant les banques de son pays. "Nous pouvons avoir confiance (dans le fait que) les banques espagnoles obtiendront de bons résultats aux tests qu'a réalisés la BCE avant de devenir le superviseur unique (des banques de la zone euro)", a-t-il dit lors d'une conférence à Madrid. Les banques espagnoles ont reçu 40 milliards d'euros d'aides de l'Union européenne pendant la crise pour renforcer leur bilan. Les tests de résistance, conjugués à une "revue de la qualité des actifs" (AQR) des banques, visent à mesurer la capacité de résistance des banques à divers scénarios économiques, y compris un scénario "stressé" de récession, de montée du chômage, de chute des prix immobiliers et de ralentissement continu de l'inflation, pour déterminer si elles doivent lever des fonds propres afin de renforcer leur solvabilité. La BCE, qui soumet à ces tests quelque 130 banques de la zone euro, assumera à compter du 4 novembre la supervision de l'ensemble du secteur. (Sarah White, avec Eva Taylor, Andreas Kroener, Alexander Huebner et Andreas Framke à Francfort,; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Valeurs associées

+1.10%
+0.11%
+1.10%
+1.08%
+1.10%
+0.25%
+0.32%
+0.81%
0.00%
-0.31%
-0.20%
+0.38%
-0.69%
-0.44%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

63.21 +0.99%
42.82 -0.09%
1.227 -0.32%
125.5 -0.40%
11.6 -1.11%
101.62 -0.71%
1.277 -0.13%
18.533 +0.02%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.