Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Solutions 30 reste sous pression après la lettre ouverte de Muddy Waters
AOF08/04/2021 à 16:30

(AOF) - Moins d'une semaine après la parution d'une investigation blanchissant Solutions 30, soupçonnées depuis fin 2020 de liens avec le crime organisé, Muddy Waters repart à l'attaque. Si l'action Solutions 30 avait alors bondi de plus de 27%, elle a décroché hier de 14,16% et poursuivait son repli aujourd'hui, cédant 3,65% à 16h30, deuxième plus forte baisse sur le SBF 120.

Pour rappel, le fonds activiste juge que les lettres de Deloitte Finance et de Didier Kling Expertise & Conseil contiennent des "détails accablants sur Solutions 30, et sa manipulation de l'enquête".

"En bref, ils ne font rien pour dissiper nos préoccupations concernant les liens multiples et persistants de S30 avec des individus associés au crime organisé et au blanchiment d'argent. Nous demandons aux autorités chargées de l'application des lois d'enquêter sur Solutions 30, ainsi que sur les personnes et les entités de son réseau", écrit Muddy Waters.

Trois preuves irréfutables

Muddy Waters cite trois "preuves irréfutables". Il note tout d'abord que 6 mois de mails couvrant la période janvier à juin 2019 du Directeur général, Gianbeppi Fortis, n'ont pu être retrouvés en dépit de l'utilisation d'outil de récupération.

Le fonds souligne par ailleurs que les travaux de Deloitte " ont permis de vérifier cette allégation [de Muddy Waters] d'un écart de 4,2 millions d'euros entre le prix payé par Solutions 30 pour racheter CPCP et la somme obtenue par le vendeur.

Dans sa lettre, Muddy Waters écrit que Deloitte a affirmé que les paiements n'étaient pas des "honoraires sur résultats" mais "sont en fait des dépenses d'exploitation engagées par LFB Solutions pour le compte de CPCP Telecom". LFB Solutions était possédé par Laura Leger, rappelle-t-il. Le fonds pense " que LFB était à l'époque une partie apparentée car monsieur Leger était président de CPCP Telecom à peu près au moment de ces paiements ". " Si cela est vrai, à notre avis, S30 aurait dû divulguer ces paiements comme des transactions entre parties apparentées ", conclut Muddy Waters.

Ce dernier cite comme troisième preuve irréfutable le fait que Deloitte a confirmé son analyse de Balkans Shared Services. Dans une précédente lettre, le fonds avait souligné la possibilité d'un blanchiment d'argent lorsque S30 n'a pratiquement rien payé pour BSS, qui avait détenu IT Special Services SPV Srl, une filiale non divulguée contenant au moins 188.000 euros d'actifs.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- Groupe numéro 1 européen des services multi-techniques de déploiement et maintenance d'équipements numériques créé en 2003 ;

- Chiffre d'affaires de 682 M€ en 2019 réalisé à 64 % en France, devant le Benelux, l'Allemagne, l'Italie, la péninsule ibérique, et la Pologne ;

- Revenus tirés à 68 % des télécom (part de 30 % du marché français), à 16 % de l'énergie et à 11 % du secteur informatique ;

- Modèle d'affaires :

- combinant croissance interne et externe (30 acquisitions depuis la création) avec duplication du modèle français en Europe afin d'adresser les grands comptes et les nouveaux marchés, - fondé sur 3 piliers - maillage territorial avec 11 000 techniciens, plateforme S30net de partage d'expertises et de mise à disposition des compétences humaines et grands volumes d'intervention ;

- Capital ouvert, Gianbeppi Fortis, co-fondateur et président du directoire en détenant 16,2%, Alexander Sator présidant le conseil de surveillance de 6 membres indépendants ;

- Situation financière très solide avec des capitaux propres de 149 M€ à fin juin 2020 face à une dette nette de 27 M€ (trésorerie nette de dette de 46M€ hors impact IFRS 16) et une trésorerie de 152 M€ à fin juin. 

 Enjeux

- Stratégie ambitionnant à moyen terme le milliard d'euros de chiffre d'affaires via la taille critique sur chaque marché géographique, la qualité des ressources humaines et la mutualisation des expertises ;

- Stratégie d'innovation axée sur l'amélioration constante de la plateforme S30net (investissements annuels de 1 à 2 % du chiffre d'affaires) et sur la formation des techniciens aux nouvelles compétences ;

- Stratégie environnementale saluée par l'agence de notation Ecovadis et présentant 2 volets -offre de services innovants à impact environnemental moindre et implication des fournisseurs et partenaires à l'effort RSE du groupe ;

- Récurrence des revenus, tirés à 63 % des activités de maintenance ;

- Accélération de la génération d'autofinancement libre par le recours à l'affacturage ;

- Confirmation des percées dans la mobilité (bornes de recharge de véhicules électriques), les réseaux 5G et la maintenance des objets connectés. 

Défis

- Sensibilité du chiffre d'affaires, pour 45 % du total, aux trois 1ers clients -télécom et énergie ;

- Croissance des affaires nouvelles tirée essentiellement par le déploiement des fibres optiques en Europe et des compteurs d'énergie, tels les Linky, en France ;

- Impact de la pandémie : hausse de 14 % du chiffre d'affaires à fin juin et recul de 32 % du bénéfice net, affecté par les pertes de change zloty polonais et la hausse des amortissements ;

- Réaction à la pandémie :  adaptation des modes opératoires pour protéger la santé des collaborateurs, continuité des services (majeure partie des activités considérées comme essentielles), effort sur le BFR ;

- Objectifs 2020 : confiance dans la capacité à dégager une croissance rentable et à 2 chiffres des revenus.

Des emplois menacés

Selon les prévisions du Syndicat professionnel des acteurs du numérique (Syntec Numérique), le recul de l'activité devrait atteindre 4,6% pour l'ensemble de l'année 2020. Néanmoins la fin d'année a été plus clémente pour les professionnels. La situation s'est légèrement améliorée depuis septembre, au niveau des appels d'offres et du carnet de commandes.

Les acteurs du conseil en technologies auront particulièrement souffert en 2020, en enregistrant une chute de 12,3% de leur activité. Ils sont, en effet, très présents dans deux secteurs particulièrement impactés par la crise sanitaire, l'aéronautique civile et l'automobile. C'est dans le conseil en technologies que le risque de suppressions d'emplois est le plus important. Syntec Numérique évalue à 10.000 les postes en danger sur ce créneau.

Très prudents, les professionnels s'attendent à un rebond de 1% pour le secteur en 2021. 

Valeurs associées

Euronext Paris +0.63%

18 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Xophe3
    08 avril17:27

    J'ai demandé à Boursorama de supprimer cet article ou d'y apporter les éléments contradictoires .

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer