Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Solide bénéfice trimestriel pour GM, perte réduite en Europe

Reuters02/05/2013 à 19:52

GM RÉDUIT SES PERTES EN EUROPE

par Ben Klayman et Deepa Seetharaman

DETROIT (Reuters) - General Motors a publié jeudi un bénéfice plus élevé que prévu au premier trimestre, résultat de sa maîtrise des coûts à la fois en Europe et en Amérique du Nord.

L'action GM gagnait 4,1% à 31,43 dollars en début de matinée, en réaction à la publication des comptes trimestriels. L'action était revenue en Bourse au cours de 33 dollars à l'automne 2010.

Le directeur financier Dan Ammann a dit que le constructeur automobile comptait toujours revenir au seuil de rentabilité d'ici le milieu de la décennie en Europe, région qui a vu s'accumuler des pertes 13 années durant.

"Des résultats meilleurs que prévu (en Europe) seront bien accueillis, confirmant aux investisseurs que des progrès sont bel et bien accomplis et que le retour au seuil de rentabilité d'ici le milieu de la décennie est chose possible", commente Joseph Spak, analyste de RBC Capital Markets.

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a reculé de 13,5% à 865 millions de dollars (656 millions d'euros), soit 58 cents par action, sur janvier-mars, contre un milliard (60 cents par action) un an auparavant.

GM a inscrit une charge de 400 millions de dollars liée à une baisse des prix de vente et à une contraction des volumes, ainsi qu'une charge exceptionnelle de 162 millions tenant à la dévaluation de la monnaie vénézuélienne.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice est ressorti à 67 cents, dépassant nettement le résultat de 54 cents prévu par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires trimestriel a reculé de 2,4% à 36,9 milliards de dollars alors que les analystes anticipaient en moyenne 36,6 milliards.

L'EUROPE S'AMÉLIORE

La filiale nord-américaine de GM a enregistré un bénéfice d'exploitation de 1,41 milliard de dollars, supérieur aux attentes de Wall Street, estimées à 1,21 milliard par FactSet StreetAccount. Elle a maintenu ses coûts inchangés, alors que Wall Street les attendait en hausse.

Joseph Spak, de RBC, a observé en outre que la marge bénéficiaire de la filiale, de 6,2%, avait dépassé sa prévision qui ne donnait que 4,7%.

En Europe, les résultats ont aussi été meilleurs que prévu, avec une perte de 175 millions de dollars, inférieure à celle de 469 millions de dollars qu'attendait Wall Street, également selon FactSet. GM a réduit ses coûts dans la région de 300 millions de dollars et a réussi à maintenir ses prix de vente, ce qui là encore était inattendu.

Le directeur financier a estimé que le début d'année avait été "solide", mais a ajouté qu'il était "trop tôt" pour préjuger d'une amélioration de la situation en Europe.

Adam Jonas, analyste de Morgan Stanley, observe que c'est la première fois que la région fait mieux que ce qu'attendait Wall Street en près de deux ans et que les résultats augmentent d'une année sur l'autre en cinq trimestre.

La division internationale du groupe, qui inclut ses activités en Chine, a enregistré un bénéfice d'exploitation de 495 millions de dollars, tandis que l'Amérique du Sud a subi une petite perte de 38 millions de dollars. Les deux résultats sont moins bons que ce qui était attendu.

Dan Ammann observe que les solides résultats de la Chine ont été entamés par le creux des autres opérations internationales. Selon lui, l'Amérique latine augmentera toutefois son résultat par rapport au bénéfice de l'an passé.

Le cash flow ajusté du trimestre est ressorti négatif à hauteur de 1,3 milliard de dollars en raison de la baisse des résultats et d'éléments qui ne devraient pas se répéter durant le restant de l'année.

Le constructeur a terminé le trimestre avec une trésorerie totale de 35,3 milliards de dollars dans l'activité automobile.

Wilfrid Exbrayat et Julien Dury pour le service français, édité par Nicolas Delame

Mes listes

valeur

dernier

var.

3.65 0.00%
5325 -0.95%
31.64 +0.29%
82.48 -1.76%
19.85 +1.79%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.