Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

SOITEC vise un triplement de ses revenus ces 5 prochaines années et une hausse sa rentabilité
AOF10/06/2021 à 08:49

(AOF) - A l'occasion de son Capital Markets Day 2021, Soitec a affiché son ambition de tripler son chiffre d'affaires au cours des cinq prochaines années. Il représenterait environ 2 milliards de dollars pour l'année fiscale 2025-2026. Le groupe prévoit aussi d'atteindre une marge d'Ebitda de l'Electronique autour de 35% contre 30,7% fin 2021 grâce à l'effet de levier opérationnel mais également grâce à des produits à toujours plus forte valeur ajoutée.

Le spécialiste des matériaux semi-conducteurs estime que la taille de ses marchés adressables sera multipliée par 2,5 d'ici l'année fiscale 2025-2026, passant d'environ 3 millions de substrats à plus de 7 millions de substrats.

Il explique être " étroitement associé au déploiement massif de la plateforme 5G ainsi qu'à l'adoption accélérée de tendances majeures telles que l'électrification des véhicules et l'intelligence artificielle ". Soitec rappelle que ses trois marchés finaux sont les communications mobiles, les secteurs automobile et industriel, et les appareils intelligents.

" Notre bonne situation financière nous donne par ailleurs les moyens de développer nos capacités de production pour accompagner cette forte croissance " a déclaré le Directeur général, Paul Boudre. Son plan d'investissements représente 1,1 milliard d'euros sur cinq ans.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points clés

- Leader mondial avec les 2/3 du marché de la production de semi-conducteurs utilisant la technologie SOI (plaques de silicium), reconnue par tous les grands acteurs de l'énergie et de l'électronique et octroyant un quasi-monopole ;

- Chiffre d'affaires de 598 M€, réparti entre les ventes de plaques de 200 mm pour 50 %, les plaques de 300mm pour 4 6% et les lIcences pour 4 % ;

- Modèle d'affaire fondé sur 2 expertises -Epitaxie et matériaux composés- au service de 4 marchés de masse : les smartphones, l'automobile, les infrastructures pour cloud et télécommunications mobiles et l'internet des objets ;

- Trois actionnaires de référence dans le capital avec chacun des actions -BPI (11,49 %), CEA Investissement et le chinois NSIG Sunrise, Eric Meurice étant président du conseil d'administration de 12 membres et Paul Boudre directeur général ;

- Bilan solide avec 577 M€ de fonds propres,293 M€ de trésorerie face une dette nette de 5,2 M€, et conforté par une forte hausse de l'autofinancement libre.

Enjeux

- Stratégie pour 2022 visant au Md de chiffre d'affaires et à une marge opérationnelle de 30 % ;

- Stratégie d'innovation avec 2 technologies uniques -Smart cut et Smart stacking- et 2 expertises -épitaxie et matériaux composés- au service de 4 marchés de masse : les smartphones, l'automobile, les infrastructures pour cloud et télécommunications mobiles et l'IoT ;

                - R&D à 12 % du chiffre d'affaires (39ème déposeur de brevets en France et 2nd des ETI avec 3 500 brevets),

                - partenariats de co-développement avec CEA, Leti ou les clients et fournisseurs ;

- Stratégie environnementale axée sur la réduction des émissions de CO2 et le traitement des déchets ;

- Répartition équilibrée des sites de production (Bernin, Pasir Ris, Shanghai et Hasselt) limitant les risques logistiques ;

- Capacité à profiter du doublement du marché des SOI d'ici 2022, par croissance interne et par partenariats (Qualcomm et GlobalFoundries) et positions fortes dans les substrats de plaques de silicium indispensables au déploiement des 4 et 5G cellulaires, encore renforcées par le rachat de EpiGAN ;

- Recul mondial des ventes de smartphones (50 à 70 % des ventes) compensé par l'offre de circuits radiofréquence en silicium nécessaires au smarphones 5G, dont la croissance des ventes devrait être décuplée en 2021-22, d'où une expansion des capacités de production.

Défis

- Profil « early cyclique » car en amont de la chaîne de production ;

- Réponse de l'Union à la demande par les industriels du numérique d'aides publiques à l'investissement, pour réduire la dépendance à la Chine ;

- Attente des lancements dans la diversification piézoélectrique, niture de gallium et carbure de silicium et retombées du projet MobiSIC avec Valeo et le CEA-Leti ;

- Impact de la pandémie : stabilité des ventes au 1er semestre ;

- Réaction à la pandémie : maintien des usines française et singapourienne et résolution des difficultés de logistique et de transport ;

- Confirmation des objectifs 2020-2021 (exercice clos le 31 mars) : chiffre d'affaires supérieur à  900 M€, ,d'une marge opérationnelle autour de 30 % de l'activité électronique et d'investissements en hausse à 135 M€,.

Optimisme pour le secteur

Les ventes sur trois mois (de septembre à novembre) ont augmenté de 8,3% au niveau mondial par rapport aux trois mois précédents (de juin à août). En Europe, la progression est même supérieure (de 13,8%).

En dépit de la pandémie et d'autres facteurs macroéconomiques, les experts prédisent en 2020 des ventes annuelles bien supérieures à celles de 2019.

Sur ce secteur en croissance, l'Europe cherche à renforcer ses positions. Elle ne détient que 10% du marché mondial, évalué à 440 milliards d'euros. Par ailleurs elle est de plus en plus dépendante d'importations en provenance des États-Unis ou de pays asiatiques. Treize Etats de l'Union européenne, dont la France, l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, la Belgique et les Pays-Bas, se sont récemment alliés pour investir en commun et ainsi renforcer la capacité de l'Europe à développer les processeurs et semi-conducteurs de prochaine génération.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.21%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer