Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

SOCIETE GENERALE dévoile la stratégie de sa Banque de Grande Clientèle et de Solutions Investisseurs
information fournie par AOF10/05/2021 à 08:45

(AOF) - Société Générale présente sa stratégie à moyen terme de sa Banque de Grande Clientèle et de Solutions Investisseurs et confirme le caractère clé de ces activités dans son modèle de banque diversifiée. La banque se fixe trois priorités : renouer avec une croissance durable et rentable, poursuivre la politique de réduction des coûts dans le souci continu d'améliorer le levier opérationnel et enfin, maintenir une gestion stricte des risques et réduire la sensibilité des résultats aux chocs de marché.

D'un point de vue financier, la Banque de Grande Clientèle et de Solutions Investisseurs vise une rentabilité sur capital normatif (RONE) supérieure à 10% d'ici 2023, soit plus de 12% en excluant la contribution au Fonds de Résolution Unique dont la phase de constitution initiale doit s'achever fin 2023.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Réductions d’effectifs en cascade

Aux Etats-Unis et en Europe, les banques d'investissement avaient mis en pause leurs plans de réduction d'effectifs. Toutefois, face à un envol du coût des impayés, ces établissements vont devoir réduire leurs effectifs. Même si, sur l’année 2020, certains analystes estiment que les revenus des douze grandes banques d'investissement mondiales devraient bondir de 25% à plus de 188 milliards de dollars. S & P Global Ratings considère que 2021 pourrait s'avérer encore plus dure que 2009.

Les banques européennes sont les plus actives en matière de réduction d'effectifs. Au troisième trimestre, les effectifs de « front office » ont diminué de 5% en Europe. Les métiers actions ont été les plus touchés.

Commerzbank, qui a affiché des pertes de 162 millions d'euros entre janvier et septembre suite à des provisions pour faire face à la crise et à des charges de restructuration, pourrait supprimer environ 10.000 postes. C'est presque autant que sa rivale, Deutsche Bank, qui va ramener ses effectifs de 87.000 à 74.000 emplois d'ici à 2022.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.15%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.