1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Société générale cible les investisseurs chinois en Afrique
Reuters16/04/2015 à 19:53

ABIDJAN, 16 avril (Reuters) - La Société générale SOGN.PA prévoit de développer ses activités de banque de détail et de banque commerciale en Afrique de l'Ouest pour cibler les investissements chinois en pleine croissance dans la région, a déclaré jeudi l'un de ses responsables. SocGen, présente dans 18 pays africains principalement dans l'Ouest francophone, entend ainsi rattraper Barclays BARC.L et Standard Chartered STAN.L , a expliqué Alexandre Maymat, responsable de la région Afrique/Asie/Méditerranée et Outremer pour la banque française. "La Chine est devenue le premier investisseur en Afrique", a-t-il dit à Reuters en notant que les investissements chinois ont atteint 69 milliards de dollars sur le continent en 2013. La Société générale a mis en place des conseillers pour la clientèle chinoise au Cameroun, au Bénin, au Ghana et à Paris et entend étoffer son personnel d'origine chinoise pour cibler ces investisseurs surtout présents dans les secteurs de la construction, des mines et des télécoms, a-t-il ajouté. Cette stratégie porte déjà ses fruits avec l'équipementier télécoms ZTE 000063.SZ qui a confié à SocGen la gestion des opérations financières de ses filiales dans 15 pays africains, a-t-il souligné. "Il y a 38 entreprises chinoises actives au Cameroun et, grâce à notre nouvelle stratégie, 30 d'entre elles sont nos clientes", s'est félicité Alexandre Maymat. (Ange Aboa, Véronique Tison pour le service français)

Valeurs associées

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • janaliz
    16 avril23:32

    C'est beaucoup plus intelligent que de brûler des pneus dans une cour d'usine.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer