Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

SocGen prudente pour 2012 après un trimestre sous les attentes

Reuters16/02/2012 à 15:14

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE SOUS LES ATTENTES AU 4E TRIMESTRE

par Matthieu Protard et Lionel Laurent

PARIS (Reuters) - Société générale, qui a publié jeudi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes en raison de pertes accrues dans ses activités de banque de financement et d'investissement (BFI), a déclaré rester prudente pour cette année et s'attend à un environnement encore volatil.

La banque explique avoir passé une nouvelle provision de 162 millions d'euros sur la dette publique grecque au dernier trimestre 2011, portant son provisionnement à 75%, comme sa concurrente BNP Paribas.

Dans la BFI, en cours de restructuration du fait de la crise, le groupe affiche une perte nette de 482 millions d'euros.

Son bénéfice net trimestriel ressort ainsi en chute de 88% à 100 millions d'euros.

Mercredi, BNP Paribas a fait état de résultats supérieurs aux attentes au quatrième trimestre. Outre des propos rassurants des dirigeants sur 2012, les analystes soulignent que la banque de financement et d'investissement de la BNP a mieux résisté à la crise que ses principaux concurrents.

"Il faut être prudent parce que je crois que l'environnement va rester volatil en 2012, mais le début de l'année a été bon dans les activités de marchés", a déclaré à Reuters Frédéric Oudéa, le PDG de la banque.

"Nous aurons en 2012 certainement encore des coûts de deleveraging (réduction de bilan, NDLR), a-t-il ajouté. Nous allons continuer à céder des actifs en 2012. Nous allons continuer à travailler sur notre bilan."

A la Bourse de Paris, l'action Société générale, qui avait ouvert en baisse, gagnait 0,54% à 22,49 euros vers 12h45, surperformant l'indice sectoriel bancaire, en baisse de 1,46% au même moment.

Les analystes de Nomura relève dans leur note que les résultats sont inférieurs aux attentes mais que la banque a néanmoins fait mieux que prévu au niveau du capital.

"En absolu, le niveau de capital est plus faible que celui de BNP Paribas, notent-ils. Mais l'amélioration sur le capital est plus significative compte tenu de là où vient la SocGen."

Le consensus réalisé par la rédaction de Reuters tablait sur un résultat de 190 millions d'euros pour les trois derniers mois de 2011, soit une chute de 78%, intégrant une perte de seulement 81 millions d'euros dans la BFI.

PAS D'AUGMENTATION DE CAPITAL

Comme BNP Paribas, la Société générale a indiqué être en avance de six mois sur les exigences de l'Autorité bancaire européenne concernant les besoins de recapitalisation des banques du Vieux continent, avec un ratio de fonds propres de 9% à fin 2011.

La banque confirme dans le même temps qu'elle atteindra ses objectifs de fonds propres dans le cadre des nouvelles règles du comité de Bâle sans faire appel au marché.

"On confirme qu'on vise un ratio au-delà de 9% et sans augmentation de capital, insiste Frédéric Oudéa. On va y parvenir à la fois grâce aux cessions d'actifs et aux cessions d'activités et grâce à nos résultats."

Le P-DG de la SocGen confirme aussi son objectif de reprendre l'an prochain sa politique de dividende après avoir dû y renoncer pour cette année afin de renforcer sa solvabilité.

"Les besoins en liquidité dollar de la banque de financement et d'investissement ont ainsi été réduits d'environ 55 milliards de dollars US au cours du deuxième semestre", explique la banque, qui ajoute avoir accéléré les cessions dans son portefeuille d'actifs toxiques au second semestre 2011.

Sur le quatrième trimestre, la SocGen a procédé à cinq milliards d'euros de cessions dans son portefeuille d'actifs toxiques et de 5,2 milliards de cessions dans ses portefeuilles. Ces cessions ont eu un impact négatif de 244 millions d'euros sur les revenus de la BFI et de 176 millions sur le résultat net du pôle.

Interrogé sur les opérations exceptionnelles de fourniture de liquidité à trois ans de la Banque centrale européenne (BCE), Frédéric Oudéa n'a pas souhaité s'exprimer sur la première opération de décembre et a fait savoir que la banque n'avait pas encore pris de décision sur l'opération de fin février.

"On a encore du temps pour prendre notre décision", a-t-il déclaré, redisant que ces opérations n'avaient pas vocation à être utilisées pour acheter de la dette souveraine des Etats.

La BCE doit procéder le 29 février à la deuxième "opération de refinancement à plus long terme" (LTRO) de son histoire, après celle de décembre, lors de laquelle elle avait alloué 489 milliards d'euros aux établissements financiers de la zone euro.

Les analystes que ce deuxième LTRO pourrait permettre aux banques d'emprunter quelque 500 milliards à trois ans au taux de 1%.

Edité par Marc Angrand

Mes listes

valeur

dernier

var.

84.63 +4.80%
102.48 -0.24%
61.58 0.00%
CGG
2.378 0.00%
4.221 -0.20%
1.175 -0.21%
101.16 -0.23%
RWE
20.12 -0.20%
0.165 0.00%
19.92 -0.16%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.