1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Smart France, le retour avorté aux 39 heures
Le Point23/09/2015 à 06:18

« Les 39 heures ne se feront pas chez Smart, c'est clair. Je ne sais pas pourquoi on parle encore de cela. » Pour le secrétaire général CGT de Smart France, Jean-Luc Bielitz, l'affaire est entendue. La direction de l'usine d'Hambach (Moselle) peut bien présenter formellement aux représentants des salariés son « pacte 2020 », cette proposition d'augmenter le temps de travail de 35 à 39 heures, mercredi à 14 heures, est mort-née.

Allié à la CFDT, le syndicat va faire jouer son droit de veto, comme il en a le droit, pour s'opposer à tout accord collectif en ce sens. À elles deux, les deux organisations représentent en effet 50 % des salariés ayant voté aux élections professionnelles et peuvent de fait empêcher toute validation par les autres organisations syndicales du « pacte 2020 » proposé par la direction. Et ce, malgré le résultat positif du référendum purement consultatif organisé par la direction le 11 septembre, au cours duquel 56 % de salariés s'étaient prononcés « pour » (mais seulement 39 % des ouvriers).

Reste une question. Comment la direction de l'usine de fabrication de voitures a-t-elle pu espérer imposer une hausse du temps de travail de 35 à 39 heures (+ 11 %) à ses salariés en échange d'une augmentation de 120 euros de salaire brut seulement et 2 primes de 500 euros sur deux ans alors que la durée légale est de 35 heures ?

Le « pacte 2020 » proposé par Smart France à...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • stepone7
    23 septembre06:34

    et tout ca avec la complicité du gouvernement actuel .. qui se dit de gauche .. parti qui a crée les 35 heures.. et eux au gouvernement veulent les defaire .. on se demande vraiment de quel bord ils sont ceux qui nous gouverne .. une grande partir de l electorat gauche doit etre degou.te d avoir voter pour ca .. vivement 2017

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

9.26 0.00%
4351.49 +0.00%
1.892 0.00%
23.51 -6.33%
32.25 +2.15%

Les Risques en Bourse

Fermer