Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Skripal-Un des "pères" du Novitchok ne croit pas à la culpabilité russe

Reuters20/03/2018 à 14:04
    par Andrew Osborn
    MOSCOU, 20 mars (Reuters) - Un scientifique russe qui dit
avoir participé à l'époque soviétique à la conception de l'agent
toxique Novitchok, mis en cause dans l'empoisonnement en
Angleterre de l'ex-agent double Sergueï Skripal et de sa fille,
doute que la Russie soit à l'origine de cette opération.
    Interrogé par l'agence de presse russe RIA, le professeur
Leonid Rink, en reconnaissant l'existence du programme
Novitchok, contredit les autorités russes, qui affirment que ce
programme n'a jamais existé.
    Mais il repousse aussi les accusations britanniques en
soutenant que si Moscou avait voulu tuer Skripal et sa fille en
utilisant ce poison, ceux-ci auraient immédiatement succombé.
    Seize jours après leur empoisonnement à Salisbury, dans le
sud de l'Angleterre, Skripal, 66 ans, et sa fille Ioulia, 33
ans, sont toujours hospitalisés dans un état critique.
    Leonid Rink précise à RIA qu'à l'époque de l'Union
soviétique il a participé à un programme d'armes chimiques,
notamment au développement du Novitchok, un agent neurotoxique.
Prié de dire s'il était l'un des "pères" du Novitchok, il
répond: "Oui, c'était même la base de ma thèse de doctorat."
    Mais il doute que Moscou soit derrière l'affaire de
Salisbury, évoquant même une possible implication des services
britanniques.
    "Il est difficile de croire que les Russes soient impliqués,
tout simplement parce que les cibles visées sont toujours en
vie", dit-il. "Une telle incompétence effarante de la part de
présumés agents (russes) serait tout simplement ridicule."
    Skripal et sa fille "sont toujours vivants, cela signifie
que soit ce n'était pas le Novitchok, soit il était mal
préparé", ajoute le scientifique.
    
    "SUMMUM DE LA STUPIDITÉ"
    En outre, ajoute Rink, il est absurde de penser que des
espions russes aient pu utiliser le Novitchok, agent d'origine
russe, pour tuer les Skripal. "Il y a des tas de produits bien
plus adaptés. Tirer un missile sur une cible qui ne représente
aucune menace, et en plus la rater, c'est le summum de la
stupidité."
    Il rejette en outre les allégations de la presse britannique
selon lesquelles Ioulia Skripal aurait pu transporter le
Novitchok de Moscou en Angleterre. "C'est totalement absurde, le
Novitchok n'aurait pas résisté à un tel voyage", affirme-t-il.
    Leonid Rink dit connaître "environ cinq" scientifiques
russes bien au fait du programme Novitchok qui ont quitté la
Russie dans les années 1990. "Que les autorités les laissent
partir, cela a été une grande surprise pour nous", ajoute-t-il.
    Pour lui, la technologie derrière le programme Novitchok est
aujourd'hui connue par plusieurs pays, notamment le Royaume-Uni,
les Etats-Unis et la Chine.
    Mais la formule exacte mise au point par l'URSS est unique.
Ainsi, il devrait être possible d'établir si l'agent
neurotoxique utilisé à Salisbury a bien été produit en Russie.
    Leonid Rink a travaillé pendant 27 ans dans un centre de
recherches sur les armes chimiques militaires à Chikhany, dans
la région russe de Saratov, jusqu'au début des années 1990. Le
Novitchok n'était pas une simple substance mais tout un système
d'armes chimiques conçu sous le nom de "Novitchok-5", dit-il, en
ajoutant: "Nous sommes parvenus à un très bon résultat."

 (Guy Kerivel pour le service français)
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

13.095 -1.24%
0.199 +1.28%
49.72 0.00%
95.73 -1.63%
41.23 -1.17%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.