Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Siemens voudrait plus d'informations pour une offre sur Alstom

Reuters21/05/2014 à 00:26

SIEMENS DEMANDERAIT DAVANTAGE D'INFORMATIONS POUR UNE NOUVELLE OFFRE SUR ALSTOM

PARIS (Reuters) - Siemens a écrit à Alstom pour lui demander davantage d'informations avant de faire éventuellement une offre de rachat de la branche énergie du groupe français, a annoncé mardi le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg.

Alstom a dévoilé fin avril un projet de cession à General Electric (GE) de ses activités dans l'énergie mais, sous la pression du gouvernement, s'est donné un mois pour examiner en profondeur l'offre de 12,35 milliards d'euros du conglomérat industriel américain et n'a pas exclu d'examiner d'autres propositions non sollicitées.

Après s'être invité dans les discussions entre Alstom et GE avec le soutien de Paris et de Berlin, le groupe industriel allemand Siemens élabore de son côté une offre qui inclurait, selon des sources proches du dossier, des apports d'actifs ferroviaires et une éventuelle prise de participation de l'Etat français dans Alstom Transport.

"Siemens continue son travail, a écrit ce matin à Alstom pour leur demander des précisions, approfondir la connaissance de l'entreprise Alstom dans le but, évidemment, de développer certainement une proposition", a déclaré Arnaud Montebourg, lors d'une audition par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale.

"Nous avons compris cette détermination comme étant constante, sérieuse, appliquée", a-t-il ajouté.

Auditionné après Arnaud Montebourg, le PDG d'Alstom Patrick Kron a confirmé la réception d'une lettre de Siemens dans laquelle le groupe demande "que soient précisés un certain nombre d'éléments du processus en cours", selon le dirigeant, qui n'a pas fourni plus de précisions.

"Je vous donne toute assurance sur le caractère équitable du processus engagé, nous avons donné et mis à la disposition de Siemens le même type d'informations que ce que nous avons mis à la disposition de General Electric", a-t-il également dit à des journalistes en marge de l'audition.

"UNE EXCELLENTE OPTION"

Patrick Kron a cependant répété tout le bien qu'il pense d'une vente à GE : "J'ai le sentiment que l'offre que nous avons reçu de General Electric est une excellente option pour garantir l'avenir des activités énergie d'Alstom, l'avenir de ses sites et l'avenir de ses employés."

Le gouvernement français est soucieux de préserver l'emploi chez Alstom - le groupe compte près de 18.000 salariés en France dont la moitié dans l'énergie - mais aussi de garantir la pérennité d'un groupe qui serait à l'avenir réduit à sa branche ferroviaire (TGV, tramways, métros et trains régionaux).

Il prône également des alliances, plutôt qu'un "dépeçage" dénoncé par Arnaud Montebourg, et s'est doté jeudi dernier d'une nouvelle arme pour négocier avec un décret forçant tout acquéreur de la branche énergie d'Alstom à obtenir son autorisation.

"Je ne peux pas préjuger de ce que sera la meilleure alliance", a déclaré mardi le ministre, qui dit attendre de connaître le détail des propositions améliorées des deux prétendants. "Rien n'est plié, tout est à décider."

GE s'est engagé à faire croître l'emploi dans les activités rachetées auprès d'Alstom, à implanter en France les sièges mondiaux des certaines activités, à étudier d'éventuelles propositions de rachat des éoliennes d'Alstom de la part d'investisseur français ou encore à envisager une coentreprise avec Alstom dans le secteur très prometteur de la signalisation ferroviaire.

Siemens avait de son côté présenté fin avril les grandes lignes d'une contre-offre valorisant la branche d'énergie d'Alstom à 14,5 milliards de dollars (10,6 milliards d'euros) et incluant du cash et des transferts de certains actifs ferroviaires au groupe français.

Selon deux sources proches du dossier, le groupe munichois envisage désormais le transfert de l'ensemble de ses actifs ferroviaires à Alstom et, comme GE, la création d'une coentreprise dans la signalisation.

Siemens pourrait également proposer, comme GE, de vendre les actifs d'Alstom dans l'énergie éolienne à Areva et même envisager de céder à ce dernier les turbines destinées aux centrales nucléaires.

Ces dernières constituent un sujet stratégique pour l'Etat car Alstom a équipé le parc français et il est le fournisseur des turbines de cinq EPR sur six réacteurs de ce type actuellement en construction ou en projet dans le monde.

(Benjamin Mallet, avec Jean-Baptiste Vey, édité par Jean-Michel Bélot)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.