Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Shell va supprimer 6.500 postes après une chute de son bénéfice

Reuters30/07/2015 à 11:07

SHELL VA SUPPRIMER 6.500 EMPLOIS

LONDRES (Reuters) - Royal Dutch Shell a annoncé jeudi la suppression de 6.500 emplois cette année après avoir fait état d'un bénéfice en baisse de 37% au deuxième trimestre.

La compagnie anglo-néerlandaise, qui souffre comme ses rivales du bas niveau des cours du brut, a annoncé en outre vouloir accélérer son programme de cession d'actifs, l'objectif étant d'en vendre pour 50 milliards de dollars sur la période 2014-2018.

Shell a fait état d'un bénéfice net de 3,835 milliards de dollars (3,47 milliards d'euros) après 3,25 milliards de dollars au trimestre précédent et 6,13 milliards de dollars il y a un an. Le groupe dépasse ainsi le consensus qu'il avait lui-même fourni d'un bénéfice à 3,18 milliards de dollars.

Shell a dit prévoir la suppression cette année de 6.500 postes sur un effectif total de près de 100.000 salariés et la réduction de ses dépenses d'investissement à 30 milliards de dollars, soit 20% de moins qu'il y a un an. C'est la deuxième fois que le pétrolier réduit ce type de dépenses cette année, prévoyant que le marasme des cours pétroliers est là pour durer.

La chute de 75% des revenus de la production a toutefois été compensée une nouvelle fois par les performances des activités de raffinage et de courtage, dont les résultats ont plus que doublé au deuxième trimestre.

Le groupe pétrolier s'attend en outre à réduire cette année ses charges d'exploitation de quatre milliards de dollars, soit de 10%.

"Nous devons nous montrer combatifs dans un monde où les prix du pétrole demeureront bas pour un certain temps tout en gardant un oeil sur le redressement", a déclaré le directeur général Ben van Beurden.

Les "majors" ont dû réduire leurs dépenses de 10 à 15% cette année avec la diminution de moitié depuis un an du prix du baril de brut, tombé sous les 55 dollars. BP et Total ont ainsi annoncé cette semaine de nouvelles réductions de coûts.

Shell devra attendre encore pour bénéficier des effets du rachat son concurrent BG Group, la plus grosse fusion dans le secteur pétrolier depuis plus de dix ans.

Cette transaction de 70 milliards de dollars attend toujours le feu vert de plusieurs autorités de régulation. Shell espère boucler l'opération début 2016.

Shell a maintenu son dividende trimestriel à 47 cents par action et s'est engagé à faire au moins autant en 2016.

L'action Shell prenait 2,8% à 1.814 pence en Bourse de Londres vers 08h30 GMT. L'indice européen du secteur pétrolier avançait au même moment d'environ 1%.

(Ron Bousso et Karolin Schaps; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Mes listes

valeur

dernier

var.

100.66 -0.16%
1.176 -0.14%
141.55 +7.28%
70.16 +0.86%
5.92 0.00%
103.72 +0.64%
0.405 -2.41%
13.62 +1.72%
11.92 -0.83%
54.12 -0.70%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.