Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

STATOILHYDRO ASA NK 2,50

20.52EUR
-1.63% 

NO0010096985 DNQ

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    20.52

  • clôture veille

    20.86

  • + haut

    20.52

  • + bas

    20.52

  • volume

    0

  • valorisation

    68 509 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    25.04.18 / 08:05:24

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter STATOILHYDRO ASA NK 2,50 à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter STATOILHYDRO ASA NK 2,50 à mes listes

    Fermer

Shell rate le consensus avec un bénéfice qui chute de 70%

Reuters28/07/2016 à 09:34
    par Karolin Schaps et Dmitry Zhdannikov 
    LONDRES, 28 juillet (Reuters) - Royal Dutch Shell  RDSa.L  a 
annoncé jeudi un bénéfice trimestriel en retrait de plus de 70% 
et bien inférieur au consensus des analystes, évoquant la 
faiblesse des cours pétroliers, de médiocres profits tirés du 
raffinage et une hausse des charges liées à l'achat pour 54 
milliards de dollars de BG Group. 
    Son bénéfice net est ressorti à un milliard de dollars (901 
millions d'euros) au deuxième trimestre contre 3,8 milliards un 
an auparavant et 2,2 milliards projetés par les analystes. 
    Les concurrents BP  BP.L  et Statoil  STL.OL  ont fait état 
cette semaine de résultats trimestriels bien en deçà des 
attentes en raison essentiellement du fait que les anticipations 
des analystes en matière de réduction des coûts avaient été bien 
trop optimistes. 
    Au contraire, Total  TOTF.PA  a annoncé jeudi qu'il 
dépasserait son objectif annuel d'économies après avoir 
enregistré une baisse de ses résultats au deuxième trimestre 
2016, marqués par le recul des cours du pétrole et des marges de 
raffinage.   
    L'action Shell perdait 3,6% en Bourse de Londres, dont 
l'indice FTSE-100  .FTSE  cédait 0,2% dans le même temps. 
L'indice sectoriel du pétrole et du gaz  .SXEP  laissait lui 
0,6%. 
    La production pétrolière et gazière de Shell a augmenté de 
28% au deuxième trimestre, grâce surtout à la contribution des 
actifs de BG.  
    Cela étant, non seulement le pétrolier anglo-néerlandais a 
subi une perte dans la production pétrolière mais encore il a vu 
ses résultats diminuer dans la plupart des autres segments, soit 
le gaz, la pétrochimie et le raffinage. 
    Le cash flow opérationnel a été de 2,3 milliards de dollars 
contre 6,1 milliards un an auparavant. Il n'est pas suffisant 
pour couvrir même un dividende qui représente au total 3,7 
milliards de dollars. 
    L'achat de BG et le financement des investissements dans un 
contexte de prix pétroliers bas a porté le ratio d'endettement à 
28% à la fin du trimestre contre 12,7% un an auparavant. 
    Le rendement sur le capital employé est ressorti à 2,5% 
contre 7,6% à la fin du trimestre comparable de 2015, attestant 
des fortes répercussions de la déprime des prix pétroliers. 
    Shell n'a pas modifié son objectif de réduction des coûts 
mais il avait précédemment revu en baisse son programme 
d'investissement de 2016 à 29 milliards de dollars contre 47 
milliards en 2014.  
    Il veut aussi céder pour 30 milliards de dollars d'actifs 
d'ici à 2018 et il supprime 12.500 emplois sur la période 
2015-2016. 
    Shell a précisé que les cessions du deuxième trimestre 
représentaient 1,0 milliard de dollars, soulignant la difficulté 
de trouver des acheteurs dans le contexte des prix du moment. 
    Pour le second semestre, le pétrolier prévient que ses 
résultats en amont risquent de pâtir de pertes de production au 
Nigeria.   
     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées

-1.63%
-1.33%
-1.63%
-1.56%
+0.15%
-1.06%
BP
-1.35%
-0.82%
-0.98%
-1.92%
0.00%
-0.61%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Mes listes

valeur

dernier

var.

104.85 -1.08%
0.16 +45.45%
5426.92 -0.32%
200 0.00%
6.115 -2.47%
6.698 -0.62%
0.215 +59.26%
51.29 -1.06%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.