Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

SES lesté en Bourse par des perspectives décevantes
AOF25/02/2021 à 11:06

(AOF) - SES flanche de 4,58% à 6,588 euros, se trouvant ainsi relégué dans les profondeurs du SBF 120, l'opérateur de satellites ayant eu le malheur de prévoir une baisse de ses résultats en 2021. Cette année, il anticipe un Ebitda ajusté compris entre 1,06 et 1,1 milliard d'euros pour des revenus compris entre 1,76 et 1,82 milliards, dont 80% sont déjà contractés. La vidéo est attendue entre 1 et 1,03 milliard d'euros et Networks entre 750 et 780 millions d'euros.

Ces indicateurs clés du groupe sont plus faibles que ceux de 2020. L'année dernière, SES a généré un Ebitda ajusté en repli de 6,9% (-5,9% à taux de change constants) à 1,15 milliard d'euros pour des revenus en retrait de 5,4% à 1,87 milliard d'euros. Ces derniers ont baissé de 4,5% à taux de change constants.

L'opérateur de satellite a proposé un dividende 2020 à 0,40 euro par action de catégorie A, conformément à l'engagement de maintenir un dividende de base minimum de 0,40 euro par action.

L'opérateur est en passe d'obtenir 4 milliards de dollars avant impôts résultant de la libération de la bande C aux États-Unis, à raison d'un premier versement de 1 milliard de dollars fin 2021 au titre des paiements accélérés de relocalisation, qui servira intégralement au remboursement de la dette. Cette dernière a représenté 2,97 fois l'Ebitda 2020, soit son niveau le plus faible en 5 ans.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Free offensif sur plusieurs fronts

Free a décidé de proposer des forfaits 5G au même prix que la 4G, tout en offrant une large couverture du territoire. Avec des tarifs agressifs et une couverture de 40% de la population, il réplique la stratégie qui avait été gagnante dans la 4G.

Toujours ur le marché national, Iliad (maison mère de Free) souhaite conquérir le segment des entreprises, actuellement dominé par Orange et SFR. Le groupe détient Scaleway, un acteur du cloud, ce qui lui permet de se positionner sur ce segment.

A l'international, Iliad a poursuivi son expansion européenne : après l'Italie et l'Irlande, la maison mère de Free a investi la Pologne, s'affirmant ainsi comme le sixième opérateur européen.

Valeurs associées

Tradegate -0.46%
SES
Euronext Paris -0.27%
LSE Intl -1.67%
OTCBB 0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer