Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Série d'accords, notamment nucléaires, entre Londres et Pékin

Reuters21/10/2015 à 18:19

SÉRIE D'ACCORDS SUR LE NUCLÉAIRE ENTRE LONDRES ET PÉKIN

par Guy Faulconbridge et Kate Holton

LONDRES (Reuters) - Le président chinois, Xi Jinping, a conclu mercredi à Londres une série d'accords, notamment dans le domaine du nucléaire, point d'orgue d'une visite d'Etat de quatre jours qui, pour le Premier ministre britannique David Cameron, favorisera les investissements chinois sur le sol britannique.

Au lendemain d'une journée de pompe en compagnie de la reine Elisabeth, le numéro un chinois a été reçu par David Cameron au 10, Downing Street.

David Cameron a annoncé que Londres et Pékin avaient signé pour 40 milliards de livres (54 milliards d'euros) de contrats avec la Chine lors de cette visite. Sur ce montant, plus de 12 milliards de livres (16,5 milliards d'euros) concernent le secteur des hydrocarbures, et notamment la compagnie BP.

"L'un des éléments majeurs de cette visite, c'est le nombre impressionnant d'accords commerciaux que nous signons, totalisant près de 40 milliards de livres", a-t-il dit à des chefs d'entreprise.

Toujours au cours de cette visite, le croisiériste Carnival a signé un accord de coentreprise avec la Chine, d'un montant de 2,6 milliards de livres (3,5 milliards d'euros) portant sur la construction de nouveaux paquebots, a continué David Cameron.

Xi Jinping a exprimé l'intention de bâtir un partenariat stratégique global avec la Grande-Bretagne et a dit son souhait de voir les relations bilatérales se hisser à niveau jusque-là inédit.

"J'effectue cette visite d'Etat au Royaume-Uni pour tirer profit des avancées passées(...)et hisser les relations sino-britanniques à un nouveau niveau", a dit le président chinois lors d'une conférence de presse avec David Cameron à ses côtés.

David Cameron présente son pays comme la porte principale pour les investissements chinois en Occident, même si la chaleur de l'accueil réservé à Xi Jinping a fait froncer des sourcils chez les alliés de la Grande-Bretagne et conduit certains à dire que Londres éludait la question des droits de l'homme en Chine.

Le chef du gouvernement britannique a rétorqué mercredi lors de la conférence de presse que le Royaume-Uni n'aurait pas pu avoir une discussion "franche" avec la Chine sur certaines questions comme les droits de l'homme s'il n'entretenait pas avec Pékin des relations économiques et commerciales fortes.

LANCER UN RÉACTEUR CHINOIS

"La Chine et le Royaume-Uni sont de plus en plus interdépendantes et deviennent une communauté d'intérêts partagés", avait dit le numéro un chinois mardi dans un discours devant les deux chambres du parlement britannique.

Dans le cadre du premier investissement majeur de la Chine dans un projet nucléaire en Occident, CGN (China's General Nuclear) prendra une part d'un tiers dans le projet de centrale nucléaire d'Hinkley Point, dont EDF sera propriétaire.

La série d'accords conclus par EDF, CGN et le gouvernement britannique ouvrent la voie à une décision finale d'investissement dans le projet de construction de deux réacteurs nucléaires de type EPR à Hinkley Point, dans le sud-ouest de l'Angleterre. En vertu de ces accords, l'électricien public français détiendra 66,5% du projet et CGN investira six milliards de livres sterling pour en acquérir 33,5%.

La nouvelle centrale nucléaire d'Hinkley Point sera la première qui sera mise en chantier en Europe depuis la catastrophe de Fukushima en 2011 et la première en Grande-Bretagne depuis 1995. Elle devrait produire suffisamment d'électricité pour plus de cinq millions de foyers.

Les accords conclus prévoient également que CGN prendra 20% du projet de construction de deux autres EPR à Sizewell, dans l'est du pays, pour lequel EDF ne prévoit pas de décision d'investissement avant trois ou quatre ans.

CGN sera par ailleurs le chef de file d'un autre projet nucléaire à Bradwell, dans le sud-est de l'Angleterre, dont il détiendra 66,5% tandis qu'EDF en contrôlera 33,5%. La Chine souhaite lancer pour ce projet son propre réacteur de 1.000 mégawatts (MW).

(avec Benjamin Mallet à Paris; Eric Faye pour le service français)


Mes listes

valeur

dernier

var.

8.466 -1.56%
5382.86 +0.05%
6.606 +0.27%
74.6 +1.10%
89.64 -0.33%
18.1 -1.82%
5.096 +1.80%
63.1 +1.61%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.