Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Semaine en dents de scie sur fond de nouvelle déroute des valeurs technologiques
TrackInsight15/09/2020 à 14:01

Semaine du 6 au 13 Septembre 2020

Semaine du 6 au 13 Septembre 2020

Les marchés actions ont fortement tangué tout au long de la semaine, une nouvelle fois marquée par la chute des valeurs technologiques (et notamment Apple : -7.4%, Netflix : -6.59%, Facebook : -5.7%, Microsoft : -4.77%) et les inquiétudes récurrentes sur la croissance américaine, tandis que l'espoir d'un nouveau stimulus fiscal avant l'élection présidentielle de novembre s'estompait.

Pourtant, une étude du Wall Street Journal suggère que le PIB des Etats-Unis va croître de 23.9% en base annuelle au 3ème trimestre, à comparer avec un consensus de +18.3% le mois dernier. Ce scénario est aussi soutenu par les économistes de Goldman Sachs qui voient même une progression supérieure (35%). Toutefois, ces perspectives n'ont pas revigoré les partisans d'une hausse des marchés.

Malgré une tentative de rebond mercredi, la tech a subi de nombreux dégagements alors que Donald Trump promettait d'imposer des droits de douane « massifs » à la Chine s'il était réélu. Le Nasdaq abandonnait finalement 460 points sur la semaine (la pire depuis la mi-mars), soit une baisse de 4.06%. Simultanément, le S&P500 perdait 2.51% et le Dow Jones Industrial Average abandonnait 2.3%.

Du côté des secteurs S&P, quasiment pas de changement par rapport à la semaine dernière : les principaux perdants restent les mêmes. L'énergie chute de 6.43% avec les prix du pétrole qui ont de nouveau dévissé (brut WTI replongeant de 6.14%), suite à l'augmentation inattendue des stocks. Sans surprise, le secteur « technologie de l'information » suit juste derrière dans le classement hebdomadaire, en affichant une baisse de 4.36%, consécutive à la déroute des plus grosses valeurs de la cote. Les services télécom (-3.34%) et les financières (-2.36%) ont également rétrogradé significativement. Un seul secteur a finalement réussi à terminer la semaine en territoire positif (matériaux de base : +0.82%).

Pour une fois, il faut souligner que les marchés européens ont été résilients, en se décorrélant des marchés américains (DAX 30 et CAC40 en hausse de 2.8% et 1.39% respectivement). L'indice FTSE 250 midcap, qui constitue généralement un bon baromètre du risque « Brexit », a lui aussi progressé (+0.58%) malgré le nouveau pari très risqué de Boris Johnson. Le gouvernement britannique a en effet annoncé mercredi sa volonté de ne pas respecter l'accord conclu avec l'Union européenne sur la sortie du Royaume-Uni, amenant ainsi la Présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, à avertir qu'une loi en ce sens ruinerait les possibilités de finaliser un accord commercial. Qui plus est, Nancy Pelosi, la Présidente de la Chambre des représentants américaine, a déclaré que le Congrès américain ne signerait jamais le moindre engagement avec la Grande-Bretagne si une nouvelle loi violait l'accord sur le Brexit et mettait en péril l'accord de paix en Irlande du Nord. La livre sterling s'est logiquement affaiblie après ses joutes verbales, perdant -3.71% contre l'euro (à 1.0801) et -3.76% contre le dollar (juste sous 1.28), tandis que les pourparlers UE-RU semblent maintenant dans l'impasse.

En Asie, les marches actions ont clôturé en ordre dispersé avec d'une part, l'Australie et la Chine dans le rouge (Shanghai Composite : -2.83%, Hang Seng : -0.78%, S&P/ASX 200 : -1.12%), et d'autre part le Japon et l'Inde dans le vert (NIFTY 50 : +1.15%, NIKKEI : +0.87%).

Du côté des taux d'intérêt, le rendement du 10 ans américain a perdu 5 points de base à +0.67%, contre +0.72% la semaine dernière, le Bund allemand de même échéance restant inchangé à -0.48%. A noter que le rendement du Gilt anglais 10 ans a baissé de +0.265% à +0.184%.

Dans l'ensemble, les prix des obligations privées sont restés relativement stables (notation « investissement » : -0.10% en Europe, +0.11% aux Etats-Unis ; haut rendement : +0.10% en Europe, et -0.42% aux Etats-Unis). Le calme prévalait également sur la dette émergente (+0.10% en devises locales).

Pour finir, l'or est un peu remonté (+0.69%) à $1,939.50 l'once, avec la paire EUR/USD qui a progressé de 0.28% à $1.1831.

Poursuivez votre lecture : https://www.trackinsight.com/en/weekly-flow-report/2020-09-11/global

Téléchargez l'enquête ETF 2020 de TrackInsight et découvrez ce sur quoi se basent plus de 300 investisseurs ayant répondu au sondage lors de leur séléction d'ETFs.

Semaine en dents de scie sur fond de nouvelle déroute des valeurs technologiques

Semaine en dents de scie sur fond de nouvelle déroute des valeurs technologiques

Semaine en dents de scie sur fond de nouvelle déroute des valeurs technologiques

Semaine en dents de scie sur fond de nouvelle déroute des valeurs technologiques

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer