1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Seadrill veut lancer en septembre la restructuration de sa dette

Reuters24/08/2017 à 10:57

SEADRILL VEUT LANCER EN SEPTEMBRE LA RESTRUCTURATION DE SA DETTE

OSLO (Reuters) - Le spécialiste norvégien des forages pétroliers en mer Seadrill a annoncé jeudi son intention de lancer au plus tard le 12 septembre la restructuration de sa dette dans le cadre d'une procédure de sauvegarde, avec pour objectif de lever un milliard de dollars (847 millions d'euros).

Le cours de Bourse de Seadrill, autrefois joyau de l'empire du magnat norvégien John Fredriksen, a déjà fondu de 99% depuis son pic de septembre 2013. A la Bourse d'Oslo, l'action chutait encore de 12,68% vers 08h40 GMT.

"Notre principal objectif à l'heure actuelle est de boucler les négociations sur notre plan de restructuration exhaustif, qui est à un stade avancé et devrait être mis en oeuvre parle biais d'une procédure de Chapitre 11 (de la loi américaine sur les faillites) au plus tard le 12 septembre 2017", a déclaré le directeur général de Seadrill, Anton Dibowitz, dans un communiqué.

Le groupe a déjà repoussé à plusieurs reprises la date-butoir fixée pour la restructuration de sa dette mais certains analystes estiment que la date du 12 septembre pourrait enfin être la bonne.

"Ce qui change cette fois-ci, c'est le fait qu'ils ont une ligne obligataire d'un milliard de dollars qui arrive à échéance en septembre. Cela rend (la restructuration financière) beaucoup plus probable", a ainsi déclaré Thomas Larsen, analyste de la banque norvégienne DNB.

Il estime l'endettement global de Seadrill à plus de dix milliards de dollars, dont environ deux milliards dus à des chantiers navals.

Le groupe fait quant à lui état d'une dette portant intérêts de près de huit milliards de dollars à fin juin.

Le plan de restructuration devrait inclure une augmentation de capital d'environ un milliard de dollars, une prolongation de cinq ans des facilités de crédit bancaire et nécessitera une dépréciation ou une conversion "substantielle" de ses obligations, explique Seadrill.

Au-delà des créanciers obligataires et des actionnaires, d'autres parties prenantes, dont les chantiers navals, devront consentir des sacrifices, ajoute-t-il.

"En conséquence, la société s'attend à ce que la valeur résiduelle des titres soit très faible voire nulle pour les actions existantes", a ajouté Seadrill.

Pour Thomas Larsen, il est peu probable que d'autres investisseurs que Fredriksen acceptent de souscrire des actions nouvelles, ce qui implique que le renflouement devra se faire par endettement.

Seadrill assure que ses activités ne sont pas affectées par la restructuration financière.

(Nerijus Adomaitis; Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Valeurs associées

0.00%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.